Microsoft/AOL : entre rumeurs et secrets

Régulations

Microsoft est-il toujours en course pour un rapprochement de MSN avec AOL ? Et l’accord sur la publicité annoncé par le Wall Street Journal ? Inutile de chercher des infos du côté de Steve Ballmer?

Je n’ai pas de commentaire sur un accord avec AOL? ou pas d’accord“, a déclaré Steve Ballmer, le patron de Microsoft, à un parterre de patrons d’entreprises technologiques réunis à Washington. Les informations et rumeurs se multiplient autour des négociations entre Microsoft et Time Warner pour un rapprochement de leurs filiales Internet MSN et AOL. Ce qui est acquis, c’est que les deux groupes ont négocié, Time Warner n’ayant pas caché qu’il recherche un partenariat pour relancer America OnLine, mais qu’il ne souhaite pas se désengager de sa filiale, ni devenir minoritaire. Du côté de Microsoft, les négociations ont été confirmées en septembre, mais depuis aucune déclaration n’est venue confirmer qu’elles se prolongent. Yahoo!, un temps candidat, a confirmé qu’il jetait l’éponge. Aucune information en revanche sur l’offre de Google, associé à Comcast. L’agence Reuters a affirmé mercredi dernier que les deux groupes négocient activement pour conclure un accord avant la fin de l’année. Une affirmation classiquement fournie par “une source proche du dossier“, mais qu’aucun des deux protagonistes n’a confirmé. En revanche, l’information publiée mardi dernier par le Wall Street Journal, sur l’abandon des liens publicitaires de Google au profit de l’offre concurrente de liens sponsorisés développée par Microsoft pour MSN (lire notre article), a fait l’objet non pas d’un démenti mais d’une modification de l’article qui indique que Google pourrait battre Microsoft et continuer de fournir AOL. Il n’en reste pas moins que le rapprochement des deux divisions, MSN et AOL, avec ses 140 millions de visiteurs uniques (source comScore), créerait le premier groupe Internet mondial, devant Yahoo! (122 millions) et Google (86 millions). Pour conclure, Steve Ballmer a indiqué, jovial : “Je vous invite à continuer à lire (la presse)” !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur