MicroStrategy World 2013 : mobile et BI – extension ou diversification d’avenir ?

Business IntelligenceLogicielsMobilité
MicroStrategy World 2013

Big Data et Hana, évidemment ! Mobile, sans aucun doute. La combinaison du massivement parallèle, du in-memory et de la mobilité ne serait-elle pas surtout l’occasion d’une ouverture majeure pour MicroStrategy ?

La seconde et dernière journée de l’événement européen de MicroStrategy a été largement consacrée à la mobilité, qui devrait représenter bien plus qu’une interface supplémentaire dans l’offre de l’éditeur.

Après quelques éléments déjà évoqués sur l’offre cloud ou d’analyse prédictive, deux ou trois notions sur le Big Data ont retenu l’attention. Soupçons confirmés par la suite lors de discussions avec – entre autres – Hugh Owen, vice-président Mobilité chez MicroStrategy.

Dans Big Data, le focus aussi doit être Big

MStrat_BigData
Connecteurs et alliances pour tout englober

Après avoir rappelé que la visualisation des données devait s’appliquer de façon différente à tous les styles de la production analytique et passer en un clic de l’un à l’autre (Data Discovery, tableaux de bord, rapports et états, analyses Olap ou évoluées…), l’éditeur a évoqué son implication dans le mouvement Big Data et Hadoop.

Disposant d’un savoir-faire évolué en matière de connecteurs, MicroStrategy a souligné l’importance d’inclure toutes les données de l’entreprise (du tableur aux solutions Hadoop) dans le spectre Big Data.

Dans le cadre d’un partenariat avec SAP, l’éditeur – certifié Hana – met en avant la connectivité avec l’environnement de base de données devenue plate-forme de développement et d’exécution de l’Allemand. Pourtant, suite à son déploiement cloud – entre autres –, MicroStrategy peaufine lui aussi son environnement massivement parallèle. Il ne serait donc pas étonnant de voir bientôt surgir un environnement concurrent d’Hana. Qui sait ?

En effet, l’avenir des applications d’entreprise ne passera-t-il pas par la combinaison de traitements massivement parallèles autour de données en mémoire (in-memory). Transactionnelles ou analytiques ; peu importe, car cela n’aura certainement plus de sens. En effet, pourquoi traitement et décision devraient-ils distincts ou séparés ?

Une plate-forme mobile pour applications d’entreprise…

MStrat_AppUniv
Une vitrine pour les applications mobiles d’entreprise

Un argument d’autant plus justifié que Microstrategy se positionne désormais clairement sur le créneau des applications mobiles d’entreprise. Un sujet qui a été au cœur de toutes les discussions de cette deuxième journée de l’événement.

« MicroStrategy Mobile fête ses trois ans ! » s’est félicité Hugh Owen, vice-président Mobilité chez l’éditeur. Une manière aussi de prouver que cet engouement n’est pas une nouvelle lubie face à la vague mobile.

Comme indiqué dans notre précédent article (« MicroStrategy World 2013 : Méga-plates-formes chez MicroStrategy », la plateforme ne se contente pas d’offrir un environnement de développement, mais bien une solution de déploiement, de suivi et de mise à jour automatique tout au long du cycle de vie applicatif.

« Pour le développement, il s’agit de combiner des widgets, sans codage, pour obtenir rapidement une application fonctionnelle. Composants et applications sont intégrés au référentiel objet de MicroStrategy, et toute modification est automatiquement répercutée, » explique Hugh Owen.

… et bien plus encore

Outre la plateforme à part entière que constitue la mobilité, la société annonce pour cet automne MicroStrategy Mobile App Universe (déjà plus de 60 applications !), une vitrine pour les applications mobiles d’entreprises maison ou conçues par des partenaires.

Développer des applications mobiles d’entreprise nécessite des compétences. C’est pourquoi l’éditeur annonce La MicroStrategy Mobile App Developer Academy : une suite de vidéos de formation (en anglais) regroupées par thématiques. Ces tutoriels et les certifications correspondantes sont accessibles via une application mobile elle-même déployée sur la plate-forme maison. Deux ateliers vidéo sont déjà disponibles gratuitement.

Bien au-delà d’une extension à la solution de Business Intelligence, la plate-forme mobile de MicroStrategy se positionne clairement face aux autres solutions du marché (SAP, IBM, Oracle et autres).

« En développant notre plate-forme BI, nos équipes ont étudié toutes les problématiques d’un environnement applicatif d’entreprise, tient à expliquer Hugh Owen. Sécurité, formats multiples, connecteurs, multi-devises, etc. Autant de questions qui se posent aussi avec la mobilité. Mais notre approche de développement en drag&drop sans codage reste une exception. »

Et si les démonstrations ont essentiellement été réalisées sous iPad, « MiroStrategy travaille aussi sous Android. D’ailleurs, notre architecture nous permet dans de très brefs délais d’ajouter juste les couches d’interface d’un environnement client pour y rendre les applications opérationnelles, sans modifier leur code ! » conclut Hugh Owen.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur