MID, Musique en ligne… : Orange Vallée présente ses innovations

Cloud

Les services et produits de l’incubateur de l’opérateur historique seront lancés cette année

En septembre 2007, Jean-Louis Constanza, ancien patron de Tele2 Mobile puis de ten est nommé à la direction d’Orange Vallée, une nouvelle entité du groupe France Télécom. Sa vocation, identifier, développer et assurer la mise sur le marché de produits et services innovants dans des délais particulièrement courts.

Un peu plus d’un an plus tard, les 30 salariés de cet incubateur ont présenté le résultat de leurs travaux : des produits et des services “innovants et ouverts”dont la commercialisation est prévue cette année, pas forcément sous la marque Orange. “Nos concurrents sont les géants du Web qui viennent attaquer les services des opérateurs”, nous explique Jean-Louis Constanza. Et de préciser que ces innovations s’adressent à tous et pas seulement aux abonnés du groupe.

Dans la catalogue produits, Orange Vallée a d’abord présenté Tabee, un Mobile Internet Device domestique qui se présente sous la forme d’une tablette tactile dotée d’un écran de 7 pouces. Ce terminal est connecté au réseau domestique en Wi-Fi et accède aux contenus de l’ordinateur, à Internet et à une série de widgets. Mobile, il peut également se connecter en 3G et dispose de ports USB et SD.

large.jpg

L’appareil, disponible en avril, devrait être commercialisé sous la barre des 300 euros. Le produit semble réussi mais des terminaux similaires existent déjà. On citera par exemple le ‘SFR M! PC Pocket’, un MID conçu avec Intel vendu 249 euros avec un abonnement 3G+ chez SFR depuis plusieurs mois déjà…

Néanmoins, Orange se positionne sur un créneau porteur : selon ABI research, les ultra-portables en général seront aussi nombreux que les PC portables d’ici à cinq ans. Le cabinet table sur 200 millions de machines livrées en 2013 et 68% de ce segment devrait être constitué de MID.

Deuxième innovation produit avec le Pack Internet Facile, une configuration informatique qui vise une fois de plus les seniors et les réfractaires à l’informatique; “3 à 6 millions de personnes voudraient rejoindre la société de l’Information mais ne le font pas car ils pensent que c’est trop compliqué”,explique le patron d’Orange Vallée.

Concrètement, il s’agit d’un écran contenant les composants de l’ordinateur et d’un clavier le tout 100% plug and play. La principale innovation réside en fait dans l’interface dédiée basée sur Linux. Celle-ci est très simple et propose à l’utilisateur un accès direct aux e-mails, à Internet, aux loisirs (photos, aux vidéos). Tout a été pensé pour un usage intuitif et pensé pour ces populations: exemple, le PC peut lire oralement les courriels ou peut être contrôlé à distance en cas de problème.

Orange précise que le prix de ce produit , qui sera commercialisé en avril, sera “étonnant”. Malgré tout, si l’interface est en effet bien réalisé pour les populations réfractaires, l’idée d’un PC dédiée à ces populations n’est pas nouvelle. Neuf Cegetel a ainsi lancé ‘My easy’ et ‘Easy gate’ des produits similaires qui ne se sont pas vraiment imposés…

Dans le catalogue des services, Orange Vallée a présenté WorMee, une plate-forme gratuite de musique en ligne à la demande en streaming qui sera lancée en mars. Jean-Louis Constanza assure que le service a ou va boucler des accords avec toutes les grandes Majors du disque. Le principe est connu, outre l’écoute, le service permet de créer des play-lists, de les partager au sein de communautés, de se faire guider en fonction de ses goûts.

WorMee est également associé à une radio (RadioMee) ce qui permet par exemple de faire basculer un morceau écouté à partir d’une radio vers une play-list.

Le modèle économique est classique : l’écoute est financée par la publicité tandis que des services payants et le téléchargement viendront en appoint. A court terme, WorMee sera décliné pour le mobile. “Nous voulons être le leader de ce marché”,affirme Jean-Louis Constanza. Ambitieux car WorMee n’est finalement pas si éloigné d’un Deezer qui aujourd’hui occupe déjà bien le terrain.

HomeLook de son côté est une solution de vidéo-protection simple d’accès. Grâce à une webcam connecté, l’utilisateur peut voir à distance ce qui se passe chez lui depuis un PC ou un mobile. Des e-mails ou SMLS d’alerte peuvent être envoyés en cas de mouvement suspect. Orange propose également un petit robot doté d’une webcam qui peut se balader dans le foyer. La solution, qui n’a rien de vraiment révolutionnaire, joue néanmoins la carte de la simplicité.

large.jpg

Enfin, Friendize est un espace sécurisé qui permet de retrouver facilement ses contacts, ses numéros de téléphone, ses contenus et son réseau. La différence avec les réseaux sociaux du marché , la possibilité de gérer des cercles relationnels différenciés afin de distinguer vie perso et vie professionnelle. En fait, il s’agit de gérer plus simplement ses relations sociales en ligne, de manière sécurisée.

La dernière innovation présentée n’a pas encore de sortie programmée même si elle est opérationelle. Keanu entend revoir l’utilisation de l’écran de la télévision, un écran qui aujourd’hui diffuse des contenus de plus en plus riches. Il s’agit en fait d’une interface tactile à commande gestuelle (un peu comme dans le film Minority Report). On pourra ainsi interagir d’un seul geste et ranger la télécommande au placard.

large.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur