Migration cloud : AWS structure un dispositif spécifique aux solutions Microsoft

Du conseil, des outils, une méthodologie, un réseau de partenaires… le tout structuré en un dispositif d’accompagnement des projets de migration vers le cloud.

Cette définition s’applique notamment au « programme de migration Azure » que Microsoft a lancé à l’été 2019.

AWS dispose d’une offre similaire nommée MAP, pour « programme d’accélération des migrations ».

AWS MAP

En décembre dernier, il en avait annoncé une déclinaison axée sur la migration des solutions Microsoft. La voilà officiellement disponible (sortie de bêta).

On garde l’approche en trois étapes caractéristique du MAP :

  • Évaluation de la capacité à migrer sur la base du framework d’adoption cloud AWS (Microsoft aussi a son référentiel)
  • Mobilisation des ressources
  • Exécution, avec option de modernisation des applications Windows Server, SQL Server et .NET.

AWS migration

Sur chacune de ces phases, AWS n’intervient pas nécessairement.

La branche cloud d’Amazon promet d’accompagner les migrations « à grande échelle », sans plus de précisions*.

Une présentation donnée lors d’un événement partenaires – et dont est extraite l’illustration ci-dessus – donne une idée des projets éligibles. En l’occurrence, ceux qui consomment au moins 500 instances EC2 et/ou un million de dollars de coûts annuels.

* Côté Microsoft, on assure que tout client Azure peut se manifester.

Illustrations © AWS