Un milliard d’euros pour le Cloud public en France fin 2014

Cloud
stockage cloud (crédit photo © rvlsoft - shutterstock)

Selon Pierre Audoin Consultants, le Cloud public est le segment de l’informatique en nuage connaissant la plus forte croissance en France. En 2014, le Cloud sous toutes ses formes – services y compris – représentera environ 5 milliards d’euros dans l’Hexagone.

CloudIndex juin14Selon Pierre Audoin Consultants (PAC), le marché du Cloud public en France a franchi le cap du milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel en début d’année. Si on y ajoute le Cloud privé et le Cloud managé (infrastructure ‘as a service’ réservée à un client, mais gérée par un prestataire), on dépasse les 3 milliards d’euros. A noter que PAC prévoit que la croissance du Cloud en France sera dans les années qui viennent avant tout portée par les services disponibles librement sur Internet. En 2018, le Cloud public devrait ainsi représenter environ 50 % du marché de l’informatique en nuage en France (plus de 3,5 milliards sur un total de 7), grâce à une croissance moyenne annuelle de 29 %.

Mais, pour PAC, ce constat passe sous silence une autre réalité : le poids des services informatiques liés au Cloud (conseil, intégration, accompagnement). « Car le Cloud n’a pas vocation à être une surcouche isolée du reste du système d’information », écrit PAC dans son dernier CloudIndex, coup de sonde semestriel sur l’état de maturité des entreprises françaises vis-à-vis du sujet. Le cabinet estime que ce seul marché représentait déjà 1,2 milliard d’euros fin 2013. Et qu’il devrait progresser de 39 % par an d’ici à 2018 !

5 milliards fin 2014

Conséquence logique : pour PAC, le Cloud en France atteindra, au global, 5 milliards d’euros en fin d’année. Soit environ 8,5 % de la dépense IT globale en 2014, si on se réfère aux chiffres de Forrester (59 milliards d’euros sur l’année).

En termes d’usage, le Saas continue de dominer. Lors de dernière édition du CloudIndex, 48 % des entreprises françaises ont expliqué y avoir recours. Le Iaas (services d’infrastructures) est lui employé par près de 3 organisations sur 10. Le recours au Paas (environnement de développement) est beaucoup moins répandu (5 % des organisations seulement lors du CloudIndex de juin 2014).

A noter que les estimations de PAC sont légèrement inférieures à celles de Markess. Fin mai, à l’occasion des états généraux du Cloud Computing, cet autre cabinet d’études estimait que le Iaas, le Saas et le Paas ensemble (hors services donc) représenterait 4,1 milliards d’euros en France sur l’année.

crédit photo © rvlsoft – shutterstock

En complément :

Cloud : les DSI veulent toujours plus de datacenters en France

Lire notre dossier : Comment garantir la sécurité du Cloud public


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur