MiMail.J: une nouvelle version du virus attaque!

Sécurité

Quelques jours à peine après la vague MiMail.I pointe une nouvelle version du ver: MiMail.J ! Plus virulent, il aurait fait de gros dégâts en quelques heures aux Etats-Unis. A ce rythme, que recherchent donc les auteurs du virus ?

C’est fois c’est “J”, MiMail.J! En moins d’une semaine, deux versions du ver MiMail se sont succédées, infectant des milliers de postes. Cette nouvelle variante “J” du virus a déclenché son attaque ce mardi 18 novembre dans la matinée.

Le rythme accéléré de sortie des variantes du ver MiMail est particulièrement inquiétant. Jusque récemment encore, il fallait quelques mois pour voir apparaître une nouvelle version. La périodicité a été réduite à quelques semaines avec les dernières attaques virales, comme Blaster. Mais ce ne sont plus que quelques jours entre MiMail.I, apparu jeudi dernier, et MiMail.J, qui s’est rapidement et avec virulence déployé depuis mardi matin. Cela dénote plus une stratégie construite que le pur hasard. Les auteurs du virus chercheraient-ils à surcharger les serveurs de mails et à bloquer le Net ? Au delà de l’action criminelle de colecte de renseignements bancaires confidentiels – MiMail-J complète sa demande de codes bancaires sous motif de mise à jour de Paypal, le service de paiement en ligne d’eBay, avec des par rapport à ‘I’ des renseignements supplémentaires comme le nom de jeune file de la mère du propriétaire de la carte bancaire piratée – il paraît très probable que les pirates cherchent à tester la performance de leurs développements ou la résistance des systèmes de protection et les antivirus en place. Bref, MiMail pourrait se révéler comme le signe avant-coureur d’une accumulation de mauvais nuages pernissieux et criminels sur Internet !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur