Mise au point : KDE (Linux) sous Windows? Oui, mais inexact…

Régulations

Notre info, inexacte, de ce 14 février sur l’environnement graphique ‘linuxien’ susceptible d’être porté sous Windows a provoqué moult réactions… Un rectificatif s’impose. Et précisons ce que Trolltech vient faire dans cette galère

Nos lecteurs, avertis et vigilants, n’ont pas manqué de fustiger quelques inexactitudes, voire confusions dans l’article paru hier: ‘

L’Open Source KDE sera bientôt sous Windows‘. Il évoquait le portage de KDE sous Windows, et le rôle de “Qt” dans ce portage. Une erreur mérite toujours rectificatif… Tout d’abord, Trolltech n’est pas l’éditeur de KDE, même s’il y contribue (il a été l’un des contributeurs à l’origine de cet environnement graphique). En revanche, ce même Trolltech est bien l’éditeur de ‘Qt’, une plate-forme de développement disponible jusque récemment sous Unix et MacOs X en version GPL, et sous Unix, MacOs X et Windows en version commerciale. La grande nouvelle qui agite les développeurs Open Source, c’est que la version Windows du prochain Qt (version 4) sera disponible sous GPL, et pas seulement sous licence commerciale comme c’était le cas jusqu’à présent. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant qu’une interface graphique sous Linux exploitant Qt puisse être portée sous Windows. Voilà qui est plus juste, d’autant que Qt est à la base de KDE, et qu’il donne accès à sa librairie et aux API Windows. Par ailleurs, il existe bien un projet Qt KDE-cygwin, qui s’appuie sur les développements originaux de Qt. L’exécution de ce ‘cygwin-qt’ fait appel à l’émulation ‘cygwin posix’. Cette solution porte KDE sous Windows, mais? sous l’émulateur Unix Cygwin, et sous réserve de disposer d’un serveur X -ce qui rend la démarche plutôt lourde. En outre, cette solution n’est pas une nouveauté: elle existe depuis deux ans. Qt3 Free Edition for Windows – ou plutôt Qt3/Windows Free Edition – ne peut donc pas correspondre à une hypothétique version de KDE pour Windows, mais à une version de Qt sous Windows. De fait, c’est une version disponible ici. Les développeurs de KDE-cygwin admettent qu’il était un peu lourd d’avoir un serveur X pour supporter une application KDE: ils ont commencé le travail de portage de Qt3 pour Unix en Windows natif. En cela, ils concurrencent la version commerciale de Qt3 de Trolltech. On peut imaginer (spéculation?…) que ces travaux incitent Trolltech à faire migrer Qt4 en GPL. En revanche, et c’est de là que vient la confusion, Trolltech a annoncé que, dans quelques mois, cette édition Qt4 pourra contribuer au portage d’une version de KDE sous Windows en mode natif ! Autre mise au point: Ralph Habaker n’est pas le responsable de développement de Trolltech, mais un contributeur de KDE, qui exploite Qt pour ses développements. A ce titre, ce Ralph H contribue régulièrement à ces travaux: certaines de ses interventions peuvent être consultées sur KDE.news Mais est-ce nouveau? La nouveauté, il faut la chercher dans ce projet controversé d’un KDE en mode natif sous Windows – projet qui soulève un tollé chez bon nombre au sein de la communauté du libre. Ce projet n’est pas nouveau, mais il rebondit avec le portage de Qt en version 4 sous Windows. Comme le souligne notre confrère Linuxfr.org : “Qt étant à la base de l’environnement graphique KDE, il devient donc envisageable d’avoir un port de KDE4 sous Windows assez rapidement après la version GNU/Linux“. Il reste que si le portage de KDE sous Windows est envisagé, il relève encore de discussions internes chez KDE.org. Pourtant? Philippe Fremy, directeur technique d’InSeal et contributeur à KDE, nous a confirmé que le projet de portage de KDE en mode natif sous Windows est bien à l’ordre du jour. “Il n’y a pas que l’interface graphique dans KDE qui dépende du serveur X, il y a donc un peu de travail avant d’avoir un KDE complètement natif. Mais nous aurons très certainement rapidement des applications KDE4 sous Windows“. Alors, ce débat est-il justifié ? Et pour quelle raison porter KDE sous Windows ? “Il y a une volonté industrielle. En particulier de disposer de Kontact, l’Outlook d’Unix, sous Windows“. Alors, le portage de KDE sous Windows ne figure-t-il pas au programme? Oui, mais… pas dans l’immédiat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur