Mission accomplie pour Hayabusa

Régulations

La sonde japonaise Hayabusa n’a pas laissé s’échapper la dernière chance qui se présentait à elle d’accomplir sa mission. Elle s’est posée sur l’astéroïde Itokawa et a récolté sa moisson d’échantillons

Il faudra attendre encore quelques jours pour obtenir la confirmation définitive du succès de la mission Hayabusa. Mais à 300 millions de kilomètres de la Terre, sur l’astéroïde Itokawa, la dernière étape de la mission semble s’être bien déroulée.

Ce samedi 26 novembre, pour la seconde fois la sonde Hayabusa s’est posée sur l’astéroïde. La première tentative, que l’agence spatiale nipponne JAXA avait présentée comme un échec (lire notre article), c’était en réalité bien déroulée, souffrant seulement une erreur d’interprétation des données transmises. La sonde Hayabusa va donc pouvoir remplir la dernière partie de sa mission, qui se déroulera jusqu’en juin 2007, et revenir sur Terre avec son lot de poussière de l’astéroïde récolté samedi matin. Exploit exceptionnel de la technologie japonaise, la sonde a pu évoluer pendant plusieurs semaines autour de l’astéroïde Itokawa, qui ne mesure que 690 mètres de long et 300 mètres de large, et qui se situe en orbite autour du Soleil, entre la Terre et mars. Elle a même fini par s’y poser, quelques instants et par deux fois. La mission souligne le succès du moteur de propulsion ionique élaboré par la JAXA, ainsi que le degré d’automatisation des équipements, la sonde ayant évolué seule et de manière automatique afin d’accomplir sa mission, un succès jusqu’à aujourd’hui. L’astéroïde Itokawa rentre à ce titre dans l’histoire de la conquête spatiale. Hommage au Japon, qui projette d’envoyer des hommes dans l’espace et de s’établir sur la Lune d’ici à 2025, il tire son nom du père de la science spatiale nipponne, Hideo Itokawa.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur