MIX10 : avec OData et Dallas, Microsoft s’intéresse aux données

Logiciels

Grâce à OData et Dallas, les données se transforment en services et les services en marché. Une offre originale de la part de Microsoft.

Las Vegas. – L’Open Data Protocol permet de construire des services web capables de diffuser des informations structurées.

L’adresse http://odata.netflix.com/catalog est un exemple de service OData, qui présente diverses collections de données. En jouant sur les paramètres, on peut lancer des recherches complexes. OData est donc une solution permettant d’accéder à des informations au travers de requêtes avancées. Un pont jeté entre les producteurs de contenu et les applications ou services consommant ces données.

douglaspurdy.jpg

Douglas Purdy dévoile aujourd’hui, sur la convention MIX 10 de Microsoft, des kits de développement permettant de créer des applications iPhone ou Windows Phone 7 capables de se connecter à un service OData. Ces solutions rejoignent les offres déjà accessibles pour .NET, PHP, Java et JavaScript. Palm webOS devrait prochainement entrer dans la danse. De nombreux produits Microsoft exposent des services OData, par exemple SharePoint 2010. Le plus prometteur reste toutefois Dallas, une plate-forme de distribution des données s’appuyant sur Windows Azure. Plusieurs sociétés utilisent aujourd’hui Dallas pour diffuser des ensembles de données.

Microsoft vient de mettre en ligne la seconde Community Technology Preview de Dallas, qui succède à celle présentée lors de la PDC09. Microsoft ne donne toutefois aucun détail concernant les nouveautés intégrées à cette version.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur