MIX10 : Internet Explorer 9, le renouveau

MIX10 de Las Vegas, deuxième jour. Microsoft semble s’être réveillé de sa torpeur et distribue aujourd’hui une première version de test d’Internet Explorer 9. Si le développement de ce produit est très loin d’être achevé, il propose d’ores et déjà des caractéristiques intéressantes.

La version de test d’IE 9 peut être téléchargée à partir de cette page web. Elle est compatible avec Windows Vista SP2 et Windows 7. Elle vous permettra de vérifier par vous-même combien ce navigateur a progressé en terme de vitesse de traitement et de respect des standards. Cette mouture préliminaire propose un nombre très limité de fonctionnalités, mais dispose d’outils développeurs évolués qui permettront aux webmasters de tester leurs sites et de faire remonter leurs rapports de bogues. « Nous construirons cette version ensemble », précise Dean Hachamovitch, general manager chez Microsoft.

Une vitesse de traitement très intéressante

deanhachamovitch0.jpg

Lors de la PDC09 de Los Angeles, nous avions appris qu’Internet Explorer 9 utilisait un moteur JavaScript plus rapide que précédemment, qui, sans être aussi véloce que celui des ténors du secteur, semblait presque faire jeu égal avec Mozilla TraceMonkey. Bonne nouvelle ; il n’est pas seulement rapide, il est aussi le seul à tirer profit de la présence de plusieurs cœurs. Sur une machine bicœur, IE 9 décroche un score supérieur à celui des versions de développement de Firefox. Nos premiers tests ne vérifient pas ces résultats (il semblerait qu’ils varient fortement, en fonction de la plate-forme de test), même s’ils confirment la bonne tenue de ce moteur.

Autre nouveauté déjà dévoilée lors de la PDC09, IE 9 exploite l’accélération graphique. Aujourd’hui nous pouvons mesurer les avantages de cette technique, que Microsoft applique même au tracé d’éléments vectoriels en SVG (oui, IE 9 supporte le SVG). Cette avancée permet à IE 9 de proposer le moteur de rendu le plus rapide du moment. Il sera toutefois prochainement rattrapé par d’autres produits comme Firefox, Opera ou le WebKit, qui envisagent également de supporter l’accélération graphique.

Dernier élément de la stratégie « GPU-Powered HTML5 », Microsoft propose un support de la balise vidéo capable d’afficher les médias encodés en H.264. Là encore, la compagnie marque des points. Sur un netbook, et avec un flux HD 720p de 4 Mb/s, Google Chrome sature le processeur et l’affichage est saccadé. Avec IE9, deux flux peuvent être affichés simultanément, la machine étant chargée à seulement 50 %. Ce navigateur pourrait donc devenir rapidement le chouchou des possesseurs de netbooks, ce qui est d’autant plus vrai que des sites comme YouTube seront supportés. Petite précision : le support du tag vidéo n’est pas encore présent dans la version de test d’IE 9. Il faudra attendre la prochaine mise à jour du site pour pouvoir profiter de cette fonctionnalité.

Une intégration des standards soignée… mais encore partielle

Depuis la présentation d’Internet Explorer 9 lors de la PDC09, le logiciel a bien progressé et supporte mieux les standards. À terme, HTML5 et CSS 3 seront ainsi entièrement implémentés. Si le score au test Acid3 reste faible (55), « il progresse et progressera encore au fur et à mesure de l’intégration de nouvelles fonctionnalités », précise Dean Hachamovitch. Le but n’est pas ici de décrocher un score de 100 au test Acid3 en un temps record, mais de proposer une excellente implémentation de ces spécifications. L’exemple du Test Drive de Microsoft concernant les bords de blocs arrondis est parlant : l’affichage est parfait sous IE 9, légèrement bogué sous Firefox et carrément incorrect sous Chrome. Et pourtant les trois produits sont censés implémenter cette fonctionnalité.

Afin de corriger ce type d’erreurs et de favoriser la bonne implémentation des standards au sein des navigateurs, Microsoft vient de fournir une suite de tests complète au W3C. Une initiative à saluer.

In fine, l’éditeur de Redmond semble enfin tenir le produit qui permettra d’enterrer définitivement IE 6 et IE 7. Nous ne manquerons pas de le tester plus en profondeur dans le cadre d’un prochain dossier. Dans l’attente, rappelons que la compagnie vous livre tout le nécessaire pour effectuer vos propres essais. Elle propose ainsi une mouture de test d’IE 9 et des liens permettant de reproduire leurs tests. Voilà de quoi vous forger votre propre avis.

sunspider.jpg