Mobilcom négocie avec un repreneur

Régulations

Les négociations sont engagées avec Debitel et Permira pour la reprise de 70% du capital du groupe allemand, participation de France Télécom comprise

Endetté, incapable de poursuive son expansion technologique, l’opérateur en téléphonie mobile allemand Mobilcom, dont France Télécom est toujours actionnaire à hauteur de 28,5%, recherche une issue favorable.

L’espoir de récupérer une partie de sa mise après l’abandon de sa licence UMTS semble plutôt compromis, le gouvernement allemand n’étant pas disposé à rembourser tout ou partie de la licence. Une partie de l’endettement pourrait se réduire avec la cession de la participation du groupe dans Freenet, l’un des plus importants fournisseurs d’accès Internet allemand. Mais une partie seulement ! Selon le ‘Financial Time Deutschland’, le Président du groupe, Thorsten Grenz, aurait engagé des discussions pour la reprise d’un bloc d’environ 70% du capital de Mobilcom par le fonds d’investissement britannique Permira et par Debitel. Les participations de France Telecom et du fondateur Gerhard Schmidt feraient partie du lot !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur