Mobile 3G: Orange cède, en Suède, sa licence UMTS à TeliaSonera

Régulations

L’opération, envisagée de longue date, est confirmée pour un montant de 6,87 millions de dollars

Comme nous l’annoncions il y a quelques jours, Orange a vendu sa licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G ou UMTS) en Suède à TeliaSonera et Tele2.

Leur filiale commune Svenska UMTS-natAB, déjà détentrice d’une autre licence suédoise 3G, reprendra celle de la filiale suédoise d’Orange pour 50 millions de couronnes (6,87 millions de dollars), a indiqué à Reuters Ola Kallemur, porte-parole de TeliaSonera. En Suède, quatre licences 3G avaient été accordées en 2000: une à Orange, une au britannique Vodafone, une à Tele2 et une à une filiale commune d’Hutchison Whampoa et d’Investor. Orange avait décidé de quitter la Suède à la fin 2002. Il faut dire que se maison mère, France Télécom, était à ce moment dans une situation financière très délicate. Cette cession illustre par ailleurs le changement du paysage actuel de la 3G. Cette technologie qui doit être lancée en 2004 (et doit permettre de transférer des données à haut débit à partir de son mobile) a quasiment ruiné les opérateurs. On assiste ainsi depuis peu à de nombreuses cessions ou reventes de licences 3G en Europe, en Suède mais aussi en Autriche et en Allemagne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur