Mobile: la nouvelle pile au méthanol de NTT triple son autonomie

Régulations

Développée avec Fujitsu, la batterie permet 8 heures d’autonomie en conversation!

On le sait, l’autonomie des téléphones mobiles est un enjeu stratégique avec le développement de combinés de plus en plus perfectionnés et donc de plus en plus gourmands en énergie. Pour supporter les nouvelles applications multimédias 3G, et surtout la TV mobile, les batteries actuelles (ion-lithium) ne tiennent pas le choc. Ce qui pourrait pénaliser l’essor de ces nouveaux mobiles.

Au Japon, depuis quelques années, les géants de la téléphonie planchent sur la question. Et développent des nouvelles batteries conçues autour des gaz liquides et notamment du méthanol. Différents prototypes se sont succédés. Le dernier en date est très prometteur puisqu’il triple l’autonomie de cette nouvelle race de pile. Développée par Fujitsu et NTT DoCoMo, la batterie utilise maintenant du méthanol pur à 99%, contre 60% dans les précédents modèles. Résultat, l’autonomie en conversation passerait à 8 heures! Dans son communiqué, NTT Docomo estime que le développement de ce prototype sera terminé en mars 2006. Un prototype de chargeur externe est également prêt. Mais il faudra encore réduire la taille de cette batterie, le prochain défi des équipes de Fujitsu. Le méthanol est présenté comme un carburant peu coûteux et écologique. Il s’agit d’un alcool simple qui peut être scindé en gaz carbonique et en eau avec libération d’une énergie utilisable. Ce prototype sera exposé au stand de DoCoMo au salon Wireless Japan 2005, qui se tiendra du 13 au 15 juillet, ainsi qu’à l’espace environnement du Forum Fujitsu 2005, qui se tiendra du 14 au 15 juillet, toujours au Japon. Les nouvelles batteries sont au centre d’une belle compétition entre les géants japonais puisque Toshiba travaille lui aussi sur des prototypes au méthanol (voir notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur