Mobile : la recyclage aux abonnés absents

Régulations

Une étude montre que le vieux combinés gisent d’abord et avant-tout dans les tiroirs

Les questions environnementales sont très à la mode chez les géants de l’IT.On ne sait pas encore si le ‘green IT’ est une véritable stratégie ou une posture marketing mais les fabricants communiquent de plus en plus sur le sujet. Et certains tentent de fabriquer des produits éco-responsables.

Mais en matière de recyclage par exemple, la responsabilité est entre les mains de l’utilisateur final. Et il faut bien reconnaître que les bons réflexes ne sont pas encore au rendez-vous.

Selon une étude mondiale commandée par Nokia, seulement 3 % des utilisateurs recyclent leur téléphone mobile. La plupart des utilisateurs (44%) conservent leurs anciens appareils alors qu’ils ne les utilisent plus.

Trois sondés sur quatre ont ajouté qu’ils ne pensaient même pas à recycler leur appareil et près de la moitié d’entre eux ignoraient même qu’il était possible de le faire. Pas glorieux…

Globalement, 74 % des consommateurs ont affirmé qu’ils ne pensaient pas à recycler leur téléphone alors qu’ils sont presque aussi nombreux (72 %) à penser que le recyclage a un impact sur l’environnement. Les réponses étaient homogènes dans de nombreux pays : 88 % des Indonésiens, 84 % des Indiens et 78 % de Brésiliens, des Suédois, des Allemands et des Finlandais interrogés ne songent pas à recycler leurs anciens appareils.

D’autres offrent une nouvelle vie à leur mobile, un quart des utilisateurs donnent leur ancien téléphone à un ami ou à un parent et 16 % d’entre eux le revendent, notamment sur les marchés émergents.

“Si les trois milliards de propriétaires de mobiles au monde retournaient ne serait-ce qu’un appareil, nous pourrions économiser 240.000 tonnes de matières premières et obtenir une réduction des gaz à effet de serre équivalant au retrait de 4 millions de voitures de la circulation. Combinées, nos petites actions individuelles peuvent faire une grande différence.”, commente Markus Terho, Directeur des affaires environnementales, Marchés de Nokia.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur