Mobile : le HTC sous Android sera vendu 199 dollars

Cloud

Le fabricant tablerait sur 600 à 700.000 unités vendues. Optimiste

Les informations à propos du premier téléphone mobile sous Google Android fabriqué par HTC filtrent de plus en plus. On savait déjà que le terminal sera présenté le 23 septembre et sera commercialisé par T-Mobile USA (Deutsche Telekom).

Aujourd’hui, le Wall Street Journal révèle que le terminal (baptisé Dream ou G1) sera vendu 199 dollars (soit le prix de l’iPhone) avec un abonnement dédié voix et data. Ces informations n’ont pas été confirmées.

Reste que ce HTC Dream est très attendu. Selon une source proche du dossier, le terminal sera un smartphone à large écran tactile (3 pouces) et à clavier complet. Un logo Google sera présent sur la coque. Selon Andy Rubin, le directeur de la plate-forme mobile de Google, le terminal “va en mettre plein la vue”. “Si nous arrivons avec une daube, les gens s’en iront et ce sera une perte de temps”, a-t-il déclaré.

Mais selon certaines rumeurs, le terminal serait un peu moins performant que l’iPhone d’Apple, sa cible numéro un. Attendons le 23 pour se faire une idée… En tout cas, HTC affiche ses ambitions et compte écouler jusqu’à 700.000 exemplaires de son bébé.

Rappelons qu’Android est un OS open-source pour mobile qui doit permettre à Google de faire une entrée remarquée dans ce secteur. Compatible avec la plupart des normes industrielles existantes, il permet notamment aux fabricants de mobiles d’intégrer facilement les services stars de Google que sont Search, GMail, Calendar, Picasa, Blogger, Maps ou encore YouTube. En outre, constructeurs et opérateurs seront libres de le personnaliser. Il est aussi ouvert aux développeurs tiers, nerf de la guerre pour populariser un OS avec des applications dédiées.

Soutenu par plusieurs équipementiers, qui ont rejoint l’Open Handset Alliance, Android pourrait rapidement se faire une (petite) place sur le marché. Pour autant, l’initiative n’inquiète pas les géants des OS mobile comme Nokia (Symbian) ou Microsoft (Windows Mobile) qui eux aussi se concentrent sur des plates-formes orientées services (OVI et Windows Mobile) et qui se partagent l’essentiel du marché.

Le Gartner a ainsi comparé Android au dernier représentant des OS linux pour mobile. Des solutions encore peu utilisées et qui sont souvent critiquées par les industriels du secteur car trop disparates.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur