Mobile : le ralentissement touche également LG

Cloud

Sony Ericsson repasse devant le sud-coréen

La crise économique semble pénaliser en premier lieu les fabricants de mobiles, même ceux bien qui sont bien positionnés sur les marchés émergents comme LG. Après les résultats médiocres de Sony Ericsson, le sud-coréen affiche également des ventes en baisse.

Le numéro 4 mondial du marché a vendu 23 millions de combinés au troisième trimestre contre 27,7 millions un trimestre plus tôt. La marge opérationnelle générée par les ventes de mobiles s’est repliée de 2,9 points d’un trimestre sur l’autre, à 11,5%.

Pour expliquer cette baisse des ventes, LG met en avant le ralentissement en Corée du Sud et en Europe mais aussi une chute des livraisons en Inde. Par contre, aux Etats-Unis, la marque souffre moins que ses concurrents avec une part de marché de 45%.

Conséquence, LG se fait redoubler par Sony Ericsson qui avait du lui céder la 4e place mondiale au deuxième trimestre. Sur le dernier trimestre, le nippo-suédois a vendu 25,7 millions de mobiles, soit 10% de plus que son concurrent.

Reste désormais à connaître les résultats de Motorola, le numéro 3 mondial qui il y a trois mois était talonné de près par LG…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur