Mobile World Congress : vague d’annonces chez NXP

Cloud

La société de semiconducteurs fondée par Philips il y a déjà 50 ans profite du salon mondial consacré à l’industrie du mobile pour marquer sa présence dans le peleton de tête des équipementiers du secteur

Sur cette grand’messe du mobile, parmi les nombreuses démonstrations préparées par NXP, jamais avare d’annonces, nous retiendrons (en plus des alliances renforcées avec ARM et Samsung) la démonstration de la plus petite, la moins consommatrice d’énergie, et le plus économique solution GPS pour téléphone portable du marché.

Le produit (nom de code GNS7560, à l’état de prototype) possède également une déclinaison dans la version intégrée à la gamme existante des processeurs Nexperia 7210.

Les représentants de la société considèrent que les services de géolocalisation sont l’application porteuse par excellence pour le développement du marché du mobile.

L’acquisition récente de Glonav par NXP tend a accréditer cette orientation stratégique, confirmée selon certains analystes qui prévoient un parc de près d’un milliard d’unités à horizon 2013. Le GNS7560 est implémenté en technologie 90 nanomètres.

Deux autres démonstrations attirent également l’attention :

– une plateforme modem multimode (LTE/HSPA/UMTS/EDGE/GPRS/GSM), conçue pour s’adapter aux évolutions futures des standards, et capable de supporter des vitesses de 150 Mbps grâce au processeur EVP

– le premier téléphone mobile sur plateforme Linux disponible pour les opérateurs à moins de 100 dollars (développé en partenariat avec PurpleLabs).

Le produit est destiné aux marchés de masse, qui n’ont pas la possibilité d’opter pour les dernières technologies 3G présentes sur le marché européen.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur