Mobiles: 50 fabricants dans le monde, c’est 45 de trop

Régulations

Selon les observateurs et les analystes, le secteur va poursuivre sa consolidation à marche forcée

Malgré de nouveaux records de vente: 817 millions d’unités écoulées en 2005, soit une croissance de 21%, le marché de la téléphonie mobile ne nourrit pas tous les fabricants. Au contraire.

Les cinq premiers du secteur: Nokia, Motorola, Samsung, LG et Sony Ericsson fabriquent en effet 75% du parc mondial. Les 45 autres fabricants se partagent le reste, c’est-à-dire les miettes. Par ailleurs, les investissements en recherche et développement toujours plus élevés et la pression sur les prix des combinés pèsent sur les petits constructeurs. Il y a donc fort à parier que le mouvement de concentration, déjà observé depuis quelques années (lire encadré), va se poursuivre à grande vitesse. “La consolidation aura vraisemblablement lieu. La question est de savoir quand, et comment”, a estimé Simon Leung, vice-président de Motorola pour l’Asie lors du forum sur les télécoms, les médias et les technologies, organisé par Reuters à Hong Kong. Et d’ajouter: “Le partenariat va probablement devenir la norme plutôt que l’exception”. Même tonalité de la part de Neil Mawston, analyste chez Strategy Analytics: “Les gagnants seront une poignée de géants (capables) de réaliser des économies d’échelle au niveau mondial. Leur poids est si élevé en termes de marque, de produits et de distribution qu’il est difficile d’imaginer comment un concurrent pourrait les menacer sur un marché mondial mature.”. La consolidation avance à grands pas

Face à une problématique de taille: produire plus tout en faisant baisser les prix, les géants du mobile ont déjà mis en place de nombreux partenariats. En février, le numéro un mondial, Nokia, et Sanyo Electric ont annoncé s’associer pour développer et fabriquer ensemble des combinés CDMA, la norme de téléphonie mobile dominante aux Etats-Unis et dans certains pays d’Amérique latine et d’Asie. Le même mois, Ed Zander, directeur général de Motorola, a indiqué que le groupe américain étudiait une alliance avec un fabricant japonais pour renforcer sa présence dans l’archipel nippon. En France, Sagem est étroitement lié au chinois Bird. En octobre 2005, BenQ Corp, premier fabricant taiwanais, a repris la division déficitaire de téléphones portables de l’allemand Siemens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur