Mobiles dans les salles de spectacle: the end!

Régulations

Le gouvernement vient d’autoriser l’installation de brouilleurs de téléphones mobiles dans les salles de spectacle. Il était temps

Les effets pervers de la téléphonie mobile sont connus de tous. On les subit tous les jours: personne ne peut échapper aux conversations sans fil de passagers d’autobus ou de voisins de table à un restaurant. La nuisance est pire dans les cinémas, les théâtres, les salles de concert.

Qui n’a pas été agacé d’entendre en pleine séance, dans une salle obscure, sonner un mobile ou pire, subir une conversation pendant la projection. Le développement du mobile n’a pas été proportionnel à celui de la civilité. Après plusieurs mois d’attente, le ministre délégué à l’Industrie Patrick Devedjian a enfin homologué une décision de l’Autorité de régulation des télécommunications (ART) autorisant l’installation de brouilleurs de téléphones mobiles dans les salles de spectacle. “Cette mesure était attendue et réclamée depuis plusieurs années, particulièrement par l’industrie du cinéma”, souligne le ministère dans son communiqué. Cette autorisation devra respecter deux principes. Ces installations radioélectriques ne doivent pas détériorer les communications à l’extérieur des salles de spectacle et leur implantation ne devra pas faire obstacle aux appels d’urgence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur