Mobiles: enfin plus de couverture

Régulations

17% du territoire est toujours privé de téléphone sans fil

Les ‘zones blanches’ vont-elles enfin disparaître? Ces zones, 17% du territoire, ne sont pas couvertes par le téléphone mobile: trop enclavées, trop isolées et…pas assez rentables pour les opérateurs. Une situation qui commençait à agacer sérieusement les habitants de ces zones privés de ce moyen de communication aujourd’hui indispensable.

Les choses devraient aujourd’hui avancer. Le ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’Etat et de l’Aménagement du territoire, Jean-Paul Delevoye, signe ce mardi 15 la convention sur l’extention de la couverture du territoire par les réseaux de téléphonie mobile. Taxe En octobre dernier, les trois opérateurs français (Bouygues Télécom, Orange et SFR) s’étaient engagés à améliorer cette fameuse couverture et à desservir 1500 nouvelles communes en deux ans. L’opération, évaluée à 200 millions d’euros, sera financée par les opérateurs mais aussi par l’Etat. Ce dernier envisage d’ailleurs de prélever une taxe sur certains services télécom pour réduire la fracture numérique. Cette taxe, de 0,5 euro par mois acquittée par les abonnés mobiles et Internet, pourrait participer au financement de cette opération.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur