Mobiles: Hutchison vise la bourse

Cloud

Le pionnier de la téléphonie 3G espère lever 1 milliard de dollars

Le hongkongais Hutichison refait encore parler de lui. Après avoir lancé, des mois avant tout le monde, la téléphonie mobile de troisième génération un partout dans le monde, le groupe annonce désormais vouloir introduire en bourse sa filiale Hutchison Telecommunications International Ltd (HTIL), la division télécoms pour les marchés émergents.

Hutchison, contrôlé par Li Ka-shing, l’homme le plus riche d’Asie, espère lever au total 1,1 milliard de dollars US avec cette introduction programmée pour la mi-octobre. La part du capital mise en Bourse ayant été ramenée de 30 à 25%, ce sont au final 1,155 milliard d’actions de HTIL qui sont proposées aux investisseurs à un prix compris entre 6,52 et 7,55 dollars de Hong Kong. Hutchison prévoyait initialement de lever entre 1,2 et 1,5 milliard de dollars grâce à la cotation de HTIL à New York et Hong Kong. Désormais, il ne vise plus qu’entre 965 millions et 1,1 milliard de dollars. La fourchette indicative retenue valorise HTIL entre 3,8 et 4,4 milliards de dollars sur le marché, soit une décote de 12 à 24% par rapport à la valorisation de cinq milliards de dollars avancée par Goldman Sachs, qui dirige l’opération. Il faut dire que que le groupe a énormement investit pour lancer ses services 3G qui au départ ont reçu un accueil plutôt glacé. La facture totale se monte à plus de 20 milliards d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur