Mobiles: la guerre du software aura-t-elle lieu?

Régulations

Odeur de divorce? Orange et Vodafone ne veulent plus dépendre de Nokia ni de Microsoft pour les systèmes d’exploitation des mobiles. Résultat: ils vont voir ailleurs…

Cette décision pourrait marquer un tournant dans l’industrie du téléphone portable. Les deux plus grands opérateurs européens de mobiles, le britannique Vodafone et le français Orange ont, selon le

Wall Street Journal, investi 3,28 millions d’euros dans SavaJe Technologies, une start-up américaine spécialisée dans les OS (operating system) pour mobiles. Derrière cet investissement qui peut paraître anodin, la manoeuvre est osée. Il s’agit pour ces deux géants de se démarquer de Nokia (membre de Symbian composées d’autres grands fabricants) et de Microsoft. Ces deux leaders sont actuellement les principaux fournisseurs de logiciels d’exploitation pour le secteur du téléphone mobile. Basiques initialement, ces programmes sont devenus beaucoup plus complexes avec les nouveaux services multimédias liés à la 3G. Comment va réagir Microsoft? Orange n’a-t-il pas été l’un des premiers à intégrer son programme dans ses plus récents modèles? Le quotidien américain rapporte des propos de responsables d’Orange: ils confirment la vente probable et prochaine de combinés fonctionnant avec un OS développé par SavaJe. La bataille du logiciel pour mobile prendrait donc un nouveau départ avec cette annonce qui pourrait permettre aux deux opérateurs de proposer des services et des fonctionnalités uniques, et européennes!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur