Mobiles: le gouvernement promet 100% de couverture d’ici 2007

Régulations

Le plan “Zones Blanches” a néanmoins pris du retard

GPRS, UMTS, nouveaux opérateurs… la téléphonie mobile poursuit sa formidable croissance en France. mais on oublie assez vite que 10% des communes françaises en sont exclues. La faute à ces fameuses “zones blanches”: zones enclavées ou montagneuses, absence de relais…

Depuis plusieurs années, ces communes sans mobile réclament d’avoir accès à “ce symbole de la modernité”. Mais les choses avancent lentement, de l’aveu même de l’ART, le régulateur des télécoms. Aujourd’hui, le gouvernement veut aller plus vite et annonce la deuxième phase du plan de couverture. Cette fois c’est promis, 100% des communes seront couvertes d’ici 2007. Dans un entretien aux Echos, Gilles de Robien et Frédéric de Saint-Sernin, ministre et secrétaire d’Etat à l’Aménagement du territoire expliquent: “Dans 10% des communes françaises, la couverture en téléphonie mobile n’est pas une réalité. C’est une inégalité qu’il faut corriger.” “Aujourd’hui, les premiers pylônes sont mis en service. La seconde phase concerne l’installation de 900 sites pour desservir environ 1.200 communes, soit 40% des zones blanches. Avec cette phase, le plan devient totalement opérationnel et permettra d’ici à 2007 de couvrir l’ensemble des communes et 99% de la population”. Côté financement, si Etat, collectivités et opérateurs se partageaient les frais de couverture pour la première phase, la seconde sera totalement à la charge des opérateurs. Le coût total du plan est évalué à 240 millions d’euros. En face, chaque opérateur aura investit environ 50 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur