Mobiles: les coréens progressent

Régulations

Nokia domine toujours, mais aux côtés de Sony Ericsson, il y a encore des soucis à se faire: les coréens Samsung et LG continuent de grignoter des parts de marché

Certes, le groupe finlandais reste le leader, et de loin. Selon une étude de Strategy Analytics, Nokia progresse en ventes d’unités au troisième trimestre, passant de 45,5 millions de terminaux en 2003 à 51,4 en 2004 (comparé au même trimestre, en 2003). Le nouveau positionnement et les nouveaux modèles milieu de gamme ont permis à Nokia de sauver les meubles après quelques mois difficiles. Mais son taux de progression est le plus faible du marché.

Derrière, les sud-coréens frappent au portillon. Samsung (n°3 mondial), s’approche très dangereusement de Motorola. Tandis que LG prend la place de 5e constructeur mondial à Sony-Ericsson et est en passe de dépasser l’allemand Siemens, 4e mondial. Samsung profite de très bonnes performances en Chine et aux Etats-Unis tandis que LG perce en Amérique du Nord et en Europe, explique le cabinet d’études. Ces fabricants tirent également les fruits de leurs politiques d’innovation: combinés 3G, photo-phones à 3 voire 5 megapixels comme le dernier Samsung… En Europe par exemple, 25% des mobiles vendus sont dotés d’appareils photo. Marché mondial des mobiles Unités vendues en 2003 (en millions) – Unités vendues en 2004 – Part de marché 1-Nokia 45,5 – 51,4 – 30,6% 2-Motorola 20,2 – 23,3 – 13,9% 3-Samsung 15 – 22,7 – 13,5% 4-Siemens 12 – 12,5 – 7,4% 5-LG 7,6 – 11,8 – 7% 6-Sony-Ericsson – 7,1 – 10,7 – 6,4% Source: Strategy Analytics Nouveau record des ventes mondiales, mais…

Les ventes mondiales de mobiles affichent de nouveaux records. Au troisième trimestre, 167,7 millions d’unités ont été vendues, soit une hausse de 25% sur un an. En 2004, les ventes devraient atteindre 670 millions de portables.

Mais, selon Strategy Analytics, le secteur est en train de finir de manger son pain blanc. Le marché devrait retomber à 8% de croissance en 2005 contre 30% en 2004. En effet, les marchés les plus mûrs auront achevé de renouveler leurs combinés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur