Mobiles : les numéros en '07' débarqueront au 1er trimestre 2010

Régulations

Le gendarme souhaite garder de côté quelques 3 millions de ’06’ pour le futur quatrième opérateur. Une nouvelle qui ne ravit pas les opérateurs majoritaires

L’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms, est décidé à enrayer une probable pénurie des numéros en “06” et a décidé de prendre les devants.

Jean-Claude Mallet , le nouveau président de l’Autorité, affichait au cours d’un récent discours, sa volonté de modifier le plan de numérotation national afin d’éviter une saturation des “06” en mettant à disposition les numéros “07” pour les opérateurs de téléphonie mobile.

Les conclusions issues d’une précédente consultation menée au mois de novembre dernier rappellent que le vivier de numéros commençant pas “06” est loin d’être inépuisable. Il en reste 10 millions sur les 100 millions initialement disponibles. La totalité des numéros restants devrait avoir été exploitée d’ici 2010.

Pour faire face à une probable pénurie et, surtout, calmer les craintes des opérateurs, le gendarme des télécoms ouvrira, au premier trimestre 2010 une première tranche de numéros “07”. Les opérateurs pourront, durant cette période acquérir indifféremment des numéros en “06” ou “07”.

Le plan national de numérotation devra lui aussi être modifié. Deux commissions consultatives (commission des réseaux et commission des radiocommunications) se réuniront dans ce but au cours des prochaines semaines.

La venue prochaine d’un quatrième opérateur n’a pas été oubliée. Le régulateur devrait réserver quelque trois millions de numéros mobiles “06” au futur entrant, “en tenant compte des besoins des opérateurs mobiles, y compris virtuels, et notamment d’un éventuel nouvel opérateur de réseau mobile”, indique un communiqué.

Cette “faveur” ne plait pas vraiment aux trois opérateurs dominants. Si pour Orange, “il paraît important que cette réserve dédiée à l’éventuel quatrième opérateur ne soit pas surdimensionnée“, Bouygues Telecom pense que réserver des numéros à un nouvel entrant “ne paraît pas souhaitable“.

En clair, Free, seul candidat sérieux à l’obtention de la quatrième licence peut dormir sur ses deux oreilles. Le régulateur lui mettra quelques numéros de côté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur