Mobiles: les prévisions (monde) s’envolent

Régulations

La croissance mondiale ne ralentit pas. Cabinets d’analystes et fabricants revoient leurs prévisions à la hausse

Après une année 2004 record, les observateurs s’attendaient à un ralentissement de la croissance du marché mondial des téléphones portables. Or, après un premier trimestre supérieur aux attentes (+17%), tout le secteur a renoué avec un optimisme sans faille.

Et les prévisions s’envolent. Sony Ericsson, sixième fabricant mondial de téléphones portables, estime qu’il se vendra en 2005, 720 millions de combinés contre une estimation précédente de 690 millions. “Nous attendons un marché mondial un peu plus ferme que ce que nous avions prévu il y a un trimestre”, a déclaré Jan Wareby, vice-président exécutif du groupe, dans une interview à Reuters. Nokia, premier fabricant mondial, s’attend de son côté à des ventes mondiales égales 740 millions d’unités. Gartner a relevé ses prévisions annuelles: il vise désormais une croissance de 13% à 750 millions contre une précédente estimation de 720 millions. Selon l’observatoire Omsyc, on dénombrera en 2010 pas moins de deux milliards d’abonnés à la téléphonie mobile dans le monde. L’Asie Pacifique représentera la moitié du parc à cette date et les pays de l’Est devraient connaître une croissance de 22%. Enfin, selon Analysys Research, le taux de pénétration du mobile atteindra en Europe 100% à l’horizon 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur