Mobiles: l’Europe part en guerre contre les tarifs de roaming

Régulations

Utiliser son mobile à l’étranger peut coûter très cher. Les autorités européennes veulent une baisse des prix

Qui ne s’est pas étonné de sa facture de téléphone mobile après un voyage à l’étranger? Car, si les appels sont possibles (les accords de roaming entre les opérateurs permettent d’utiliser un réseau étranger), ils sont néanmoins facturés au prix fort.

Et ces tarifs sont jugés “trop élevés” par les autorités de régulation des télécoms de l’Union européenne. Une action coordonnée doit ainsi être très prochainement annoncée. De source communautaire, on précise que cette action pourrait consister en une enquête menée conjointement par les autorités de régulation des télécommunications des 25 pays de l’Union. En juillet dernier, la Commission avait déjà adressé des griefs à Vodafone et à O2 pour avoir facturé à des tarifs “potentiellement excessifs”, l’utilisation de leurs réseaux par des opérateurs étrangers dont les clients voyagent aux Royaume-Uni.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur