Mobiles : l’UE favorable à une surfacturation des appels reçus

Régulations

Pour Viviane Reding, il s’agit avant tout de renouveler le carcan législatif concernant les opérateurs

Surprenante réflexion que celle de la Commission européenne. Selon Reuters, Bruxelles serait sur le point d’approuver le principe d’une surfacturation pour la réception d’un appel sur mobile. Pour Viviane Reding, la commissaire chargée de la société de l’information et des médias, le concept n’a rien de ridicule.

Pour l’énergique commissaire, “tout le marché se développe, donc il ne faut pas rester sur des règles qui ont été instaurées dix ans auparavant“. L’Europe semblerait donc toute disposée à mettre en place un dispositif déjà employé aux Etats-Unis.

Rappelons que Bruxelles s’était illustrée ces derniers mois dans une lutte contre les tarifications des opérateurs. Au printemps 2007, la Commission avait poussé les opérateurs de téléphonie mobile à réduire les prix des appels passés depuis l’étranger, autrement dit, le roaming.

De même en février dernier, la Commission avait demandé aux opérateurs de revoir à la baisse les tarifs d’ envoi de SMS depuis et vers l’étranger pour les ramener à 12 centimes. Un appel identique avait été émis en faveur d’une réduction du prix du transfert des données depuis l’étranger via l’internet mobile.

La tout dernier projet de Bruxelles pourrait être interprété comme une tentative de ménager des opérateurs mobiles souvent sollicités au cours de ces derniers mois. Toutefois, les géants du mobile ne sont pas à plaindre.

Selon le site lemagit.fr, une étude réalisée par Informa Telecom révèle que les opérateurs, après avoir réduit les tarifs du roaming pour les pays de l’UE, ont considérablement augmenté les tarifs d’itinérance hors de l’Union. Les appels émis depuis l’Afrique vers l’Allemagne ont ainsi grimpé de 167%. On se rattrape comme on peux !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur