Mobiles: mmO2 dégage son premier bénéfice

Cloud

L’opérateur britannique était dans le rouge depuis sa séparation de British Telecom en 2001

En un an, l’opérateur britannique de mobiles mmO2 est passé d’une perte nette de 259 millions de livres à un bénéfice avant impôts de 26 millions de livres (37 millions d’euros). Le chiffre d’affaires a progressé de 21% à 2,6 milliards de livres.

Le groupe, présent en Grande-Bretagne, Irlande et Allemagne, compte à présent 19,2 millions de clients, en hausse de 13%. Pour le deuxième semestre de l’exercice en cours, le directeur général, Peter Erskine, a fait preuve de prudence en indiquant que le groupe “s’attendait à une concurrence intense sur (ses) deux marchés principaux”, à savoir la Grande-Bretagne et l’Allemagne. “Il serait faux de penser que nous pouvons continuer à afficher les mêmes taux de croissance” du chiffre d’affaires au second semestre, a prévenu Peter Erskine, lors d’une conférence de presse téléphonique. Prudence MmO2 redoute surtout le retour de British Telecom dans le marché des mobiles. Jusqu’en 2001, mmO2 était unne filiale de British Telecom. L’opérateur, rebaptisé BT Group, a annoncé, en juillet, son retour sur le marché de la téléphonie mobile en coopération avec l’allemand T-Mobile. BT a lancé un nouveau service destiné aux familles, le “BT Mobile Home Plan”, qui prévoit la location de téléphones mobiles à un tarif dégressif, selon le nombre d’abonnés au sein de la famille. Concernant le lancement de ses services de troisième génération, mmO2 a indiqué qu’ils devraient démarrer au deuxième semestre 2004. Mais le véritable lancement se fera en 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur