Mobiles: Motorola conforte sa position de challenger

Cloud

Le deuxième fabricant mondial de mobile a gagné des parts de marché lors du deuxième trimestre

Comme Sony-Ericsson, Motorola affiche des ventes et un résultat en net progression lors du deuxième trimestre. Le deuxième fabricant de mobiles a dégagé un bénéfice de 947 millions de dollars, soit 38 cents par action, contre 619 millions (25 cents) sur la période correspondante de 2004.

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 8,83 milliards de dollars contre 7,54 milliards un an plus tôt. Les ventes de terminaux mobiles ont affiché un bond de 24%, à 4,9 milliards de dollars, avec 33,9 millions d’appareils livrés, soit une hausse de 41% en volume sur un an. Le bénéfice d’exploitation s’est amélioré de 25,7% sur un an, à 498 millions. Le fabricant affirme avoir gagné 3,3 points de parts de marché sur le marché mondial en un an à 18,1%. Dépassé par Samsung lors de la fin 2004, Motorola a très vite contre-attaqué et a repris en un trimestre son du. Reste maintenant à connaître les résultats de son concurrent direct, Nokia, dont la part de marché tourne autour des 30%. La division réseaux a vu ses ventes progresser de 3% à 1,6 milliard de dollars tandis que le bénéfice opérationnel a grimpé de 56,2% à 263 millions. Les services aux entreprises et administrations affichent une hausse de 7% du chiffre d’affaires. Les ventes des solutions de connections pour la maison ont pris 35% sur un an. “Après six trimestres consécutifs de performance positive, le groupe dans son ensemble est aujourd’hui concentré sur la poursuite de cette dynamique”, a expliqué le patron de Motorola, Ed Zander.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur