Mobiles: Motorola s’offre certains actifs de Sendo

Cloud

L’acquisition concerne le département de recherche et développement de Sendo, constructeur en faillite

La concurrence de plus en ardue sur le marché des mobiles fait des victimes. Il n’y a plus de places pour tout le monde. Et le sino-britannique Sendo en fait les frais. Le fabricant a ainsi été mis en faillite cette semaine après avoir écoulé 5 millions d’appareils en 2004.

Aujourd’hui, Sendo est vendu par appartements. Motorola a ainsi annoncé l’acquisition de certains actifs du fabricant pour un montant non dévoilé. Le deuxième fabricant mondial de mobiles souligne dans un communiqué que l’opération exclut les sites de production du groupe, ses stocks de combinés mobiles, ses bureaux administratifs ainsi que son passif. L’acquisition concerne le département de recherche et développement de Sendo, qui regroupe 200 ingénieurs sur les sites de Birmingham et Singapour, son catalogue de propriété intellectuelle ainsi que ses équipements servant à concevoir et tester les modèles de téléphones. C’est une très bonne opération pour Motorola qui s’empare de quelques beaux brevets (50 existants) et d’une équipe d’ingénieurs sans avoir à digérer les pertes et les dettes du fabricant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur