Mobiles: Nokia et Motorola ont gagné des parts de marché

Régulations

Le marché mondial a progressé de 22% au deuxième trimestre avec 190 millions d’unités vendues

Le deuxième trimestre a été particulièrement favorable aux deux leaders mondiaux du marché de la téléphonie mobile. Selon le cabinet d’analyses Gartner, le finlandais Nokia revendique une part de marché de 31,9% contre 29,6% il y a un an. Durant la période, Nokia est redevenu le numéro un en Amérique Latine, et le numéro trois en Amérique du Nord grâce à de nouveaux combinés développés spécifiquement pour ce marché. Derrière, l’américain Motorola progresse de façon quasi similaire avec une part qui s’établit à 17,9% contre 15,7% au deuxième trimestre 2004. Le fabricant a été durant ces trois mois, le deuxième meilleur vendeur en Europe occidentale. Aux USA, il demeure le numéro un du marché avec une part de 33,5%. Quasiment tous les autres grands fabricants reculent. Le sud coréen Samsung passe en un an de 12,8% à 12,1%. Sony Ericsson repart à la baisse: sa part est de 6,2% contre 6,6% il y a un an. Siemens Mobile, qui a été cédé au taiwanais BenQ, poursuit sa descente aux enfers avec une PDM de 4,7% contre 6,9% en 2004. Seul LG tire son épingle du jeu. La part de marché du fabricant asiatique s’établit à 6,5% contre 6,1% il y a un an. Globalement, le marché est toujours très solide et bat record sur record avec une progression de 22% au deuxième trimestre, soit 190,5 millions de combinés vendus dans le monde. Les ventes sont en progression partout dans le monde, sauf au Japon. Classement des constructeurs au deuxième trimestre 2005 (en PDM)

1-Nokia: 31,9% contre 29,6% il y a un an 2-Motorola: 17,9% vs. 15,7% 3-Samsung: 12,1% vs. 12,8% 4-LG: 6,5% vs. 6,1% 5-Sony Ericsson: 6,2% vs. 6,6% 6-Siemens: 4,7% vs. 6,9% Autres: 20,0% vs. 23,0% Source: Gartner


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur