Mobiles: Nokia ravive sa couronne de numéro un

Régulations

Le groupe finlandais reconsolide sa place de leader. Mais Motorola rattrape son retard, avec une croissance de ses ventes de 41%

On le sait, les ventes de mobiles ont encore atteint un record en 2005. Selon Strategy Analytics, 810 millions de combinés ont été vendus dans le monde, 19% de plus qu’en 2004.

Le classement des fabricants n’évolue pas mais les positions se ressèrent. Nokia a consolidé sa place de leader mondial, terminant l’année avec une part de marché de 34,2% au quatrième trimestre, soit un peu plus que les 33,6% enregistrés un an plus tôt. Mais Motorola a en partie comblé son retard sur le finlandais, passant en douze mois de 16,2% à 18,3% en part de marché au quatrième trimestre. Le cabinet d’études souligne que l’américain a enregistré une progression de 41% de ses ventes sur le trimestre, loin devant ses concurrents qui ont affiché en moyenne une hausse de 28% sur les trois derniers mois de l’année. Le groupe profite toujours du succès de sa gamme Razr. Mais pour combien de temps encore ? Le sud-coréen Samsung Electronics progresse légèrement, enregistrant 11,1% des ventes mondiales contre 10,7% un an auparavant. Pour mémoire, Samsung est numéro un en France. Son concurrent et compatriote LG Electronics conserve sa 5è place mondiale avec 6,6% de parts de marchés, enregistrant une hausse de 17% de ses ventes. Malgré des ventes en forte hausse, notamment grâce à son mobile Walkman, Sony Ericsson ne parvient pas à dépasser LG. Il obtient une part de marché similaire à 6,6%. Selon Strategy Analytics, le marché devrait encore augmenter de 15% en 2006, pour atteindre la barre des 930 millions. La barre du milliard de combinés vendus devrait être franchie en 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur