Mobiles: Nokia ravive sa couronne de numéro un

On le sait, les ventes de mobiles ont encore atteint un record en 2005. Selon Strategy Analytics, 810 millions de combinés ont été vendus dans le monde, 19% de plus qu’en 2004.

Le classement des fabricants n’évolue pas mais les positions se ressèrent. Nokia a consolidé sa place de leader mondial, terminant l’année avec une part de marché de 34,2% au quatrième trimestre, soit un peu plus que les 33,6% enregistrés un an plus tôt. Mais Motorola a en partie comblé son retard sur le finlandais, passant en douze mois de 16,2% à 18,3% en part de marché au quatrième trimestre. Le cabinet d’études souligne que l’américain a enregistré une progression de 41% de ses ventes sur le trimestre, loin devant ses concurrents qui ont affiché en moyenne une hausse de 28% sur les trois derniers mois de l’année. Le groupe profite toujours du succès de sa gamme Razr. Mais pour combien de temps encore ? Le sud-coréen Samsung Electronics progresse légèrement, enregistrant 11,1% des ventes mondiales contre 10,7% un an auparavant. Pour mémoire, Samsung est numéro un en France. Son concurrent et compatriote LG Electronics conserve sa 5è place mondiale avec 6,6% de parts de marchés, enregistrant une hausse de 17% de ses ventes. Malgré des ventes en forte hausse, notamment grâce à son mobile Walkman, Sony Ericsson ne parvient pas à dépasser LG. Il obtient une part de marché similaire à 6,6%. Selon Strategy Analytics, le marché devrait encore augmenter de 15% en 2006, pour atteindre la barre des 930 millions. La barre du milliard de combinés vendus devrait être franchie en 2007.