Mobiles : Nokia se blinde, Motorola s'écroule

Cloud

Le bilan du troisième trimestre du Gartner montre que les trois premiers fabricants mondiaux se partagent presque les deux tiers du marché…

Encore une fois, les ventes trimestrielles de mobiles sont restées très solides. Selon le dernier bilan du Gartner, qui couvre la période juillet-septembre, les livraisons mondiales ont progressé de 15% sur un an à 289 millions d’unités, “soit plus que ce nous avions anticipé”, concède le cabinet d’études.

Tendance similaire en Europe de l’Ouest où le marché progresse de 14,9% avec 47,2 millions de mobiles vendus. Le Gartner observe que la marge de progression la plus importante se trouve en France où le taux de pénétration est l’un des plus faible. Voila de quoi donner des arguments aux partisans de l’émergence d’un 4e opérateur..

Pour Carolina Milanesi, directrice de recherche pour le cabinet, “ce sont encore une fois les marchés émergents, Asie et Amérique du Sud, qui ont fait office de locomotive”.

Du côté du palmarès des fabricants, pas ou peu de surprises. Nokia assoit encore un peu plus sa domination. Le géant finlandais a vendu 110 millions de combinés, soit 22 millions de plus qu’il y a un an. Sa part de marché bondit de 3 points à 38,1%.

Le sud-coréen Samsung est une nouvelle fois devant Motorola et confirme sa place de challenger. Le fabricant a écoulé 41,7 millions de mobiles contre 30,5 millions il y a un an. Selon le Gartner, le groupe affiche une part de marché de 14,5%. A noter qu’en Europe, Samsung affiche 21% de parts de marché, soit sa meilleure performance historique.

A la troisième place, l’effondrement de Motorola se confirme. L’entreprise américaine semble incapable de réitérer le succès de sa gamme Razr et voit ses ventes plonger de 52 millions d’unités à 37,7 millions. Il est le seul des cinq grands à voir sa part de marché se replier, s’écrouler même puisque elle passe de 20,7% à 13,1%. “Motorola paie aujourd’hui les frais de sa stratégie mise en place il y a un an”, note, acerbe, le Gartner.

A eux trois, ces fabricants génèrent les deux tiers des ventes mondiales…

Sony Ericsson profite toujours du succès de ses mobiles Walkman avec des ventes qui s’établissent à 25,4 millions contre 19,5 millions il y a un an. Sa part prend 1 point à 8,8%.

LG stagne à la 5e place malgré des ventes qui augmentent de 5,5 millions d’unités (à 20,5 millions). Sa part de marché s’établit à 7,1%.

Malgré des ventes globalement en hausse (sauf pour Motorola), le tableau n’est pas complètement positif pour les fabricants. Le prix de vente moyen des mobiles passe de 90 euros à 82 euros, une baisse essentiellement due aux importantes ventes de terminaux low-cost dans les pays émergents.

Cette baisse influera sur les marges des leaders de ce marché, un indicateur particulièrement observé par les investisseurs et les analystes…

Selon le gartner, la fin d’année devrait être solide “Je pense que cela va être un bon Noël, avec une croissance des ventes de l’ordre de 10 à 15% par rapport à l’année dernière”, ajoute Carolina Milaneso. Pour l’ensemble de 2007, Gartner table sur des ventes globales qui dépasseront les 1,1 milliard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur