Mobiles pro : Nokia lance son front anti-iPhone et Blackberry

Cloud

Le finlandais dévoile deux terminaux E series, le E66 et le E71 et des nouveaux services d’administration et de sécurité centralisés

Les professionnels nomades sont au centre de toutes les préoccupations des équipementiers télécoms depuis plusieurs semaines. Après les annonces du BlackBerry Bold, de l’iPhone 3G ou encore du HTC Diamond qui visent tous plus ou moins le marché Entreprises, Nokia se rappelle à notre bon souvenir avec une large offensive organisée autour de deux nouveaux combinés E series.

Comme ses concurrents, le premier fabricant mondial de mobiles s’appuie sur les “bonnes” prévisions du marché “malgré un contexte économique difficile”. De 7,3 millions de combinés pro en 2007, le marché devrait passer à 8,5 millions d’unités en 2011, selon l’Idate.

Face à une concurrence très active, Nokia se devait de réagir. Le finlandais annonce d’abord de nouveaux services. Nokia Intellisync Device Management est un nouveau outil d’administration centralisée des flottes mobiles. Les fonctions proposées sont classiques : gestion à distance des politiques de sécurité, administration et neutralisation à distance des combinés, protection contre la perte et le vol, inventaire, déploiement en push d’applications et de mises à jour, prise en main à distance…

Nokia Intellisync Device est compatible avec Symbian (bien sûr) mais aussi RIMOS, Windows Mobile ou encore PalmOS, afin d’administrer des parcs hétérogènes, assure Nokia.

L’application rappelle System Center Mobile Device Manager (SCMDM)de Microsoft qui propose à peu près les mêmes fonctions pour les smartphones et PDA sous Windows Mobile 6.1.

Outre la convergence centralisée, Nokia s’est également attaché à étoffer son offre mail. La messagerie en accès directe (webmails, FAI…) a été simplifiée tandis que Client Mail for Exchange (compatible avec Microsoft Exchange) qui permet le push e-mail a été amélioré.

Nokia annonce également File Sync et Application Sync qui permettent de ‘pousser’ et de synchroniser des fichiers et des applications sur ses terminaux E series.

Autre nouveauté : la VoIP. Avec Intellisync Call Connect, il est possible de profiter sur son combiné des avantages du PABX de l’entreprise (transfert d’appels, partage, conf call etc…). Le tout se fait en mode IP dans le périmètre de l’entreprise et en mode GSM à l’extérieur (il ne fallait pas non plus énerver les gentils opérateurs qui voient d’un mauvais oeil l’essor de la VoIP mobile).

Tous ces nouveaux services ont été pensés pour fonctionner avec les deux nouveaux modèles de la série E, le E66 et le E71.

Le E71 reprend le design ‘Blackberry’ avec un clavier complet, un grand écran et un bouton central. Il se distingue néanmoins par sa finesse. Le E66 est un slider sans clavier. Les deux modèles utilisent la même interface qui permet de basculer simplement entre deux ‘univers’ : pro (forcément austère) et perso (avec des jolies couleurs). Ils sont tous les deux 3G+, Wi-Fi, GPS, compatible OVI et peuvent être utilisés comme modem. Toutes les nouvelles fonctions liées au mail mobile ont été intégrées. Ils devraient être proposés à 459 euros (hors subvention opérateurs).

Font-ils le poids face aux BlackBerry et autres iPhone 3G ? L’absence d’un écran tactile n’est-elle pas pénalisante ?

Selon un représentant de Nokia, “c’est une question de développement et on y viendra mais nous restons persuadés que la présence d’un clavier est indispensable pour les professionnels”.

Pour affronter Apple mais aussi HTC et son Diamond, Nokia mise également sur le nouveau N96, véritable concentré technologique qui visera à la fois le grand public et les pros.

nokia_e66.jpg

nokia_e71.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur