Mobiles: quand le Tour de France vire les zones blanches!

Régulations

Jusqu’à ce jeudi, Maron (54) était privé de téléphone portable. Mais le passage du Tour a fait bouger les opérateurs

Contrairement à certaines idées reçues ou déclarations fallacieuses, le mobile est encore loin de couvrir tout le territoire français -géographiquement parlant. De nombreuses zones, enclavées, montagneuses ou juste très reculées n’ont pas la chance d’avoir accès à cette technologie… Et comme ces zones sont le plus souvent peu peuplées, les opérateurs ne se pressent pas pour installer des antennes relais.

Le petit village de Maron, en sait quelque chose. Depuis des mois (voire des années!), le maire de cette petite commune de 850 habitants supplie les opérateurs d’installer enfin un relais. En vain. Côté téléphonie mobile, Maron, petite commune qui trempe ses pieds dans la Moselle, au pied d’une falaise, école d’escalade… à 15 km de Nancy -Maron était, jusqu’à ce jour, bien… marron [pardon pour le jeu de mots à 20 centimes]. Mais un événement magique a permis à ce digne village de renouer avec la “modernité”. Le Tour de France a eu la bonne idée, pour sa 7è étape, de franchir ce bourg. Or la très lourde infrastructure de cette compétition a des besoins énormes de communication. Ce qui a fait bouger Orange et SFR: nul ne sait comment, en quelques heures, ils ont réussi à installer une antenne! Juste un jour avant le passage de la caravane. Histoire de ne pas passer pour des incapables. Qui a dit que les opérateurs n’étaient pas réactifs?…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur