Mobiles: Real prend sa revanche sur Microsoft

Régulations

L’éditeur a signé cinq nouveaux contrats avec des opérateurs pour leur fournir son logiciel de lecture multimédia

Avec le GPRS et l’UMTS, les téléphones mobiles deviennent de vrais petits ordinateurs. Ils ont besoin d’un système d’exploitation pour fonctionner et de logiciels dédiés pour la lecture de fichiers multimédia. Une application essentielle pour supporter tous les nouveaux services liés à la vidéo, par exemple.

Sur ce terrain, l’éditeur américain RealNetworks marque de plus en plus de points. Le groupe annonce la signature d’accords avec cinq opérateurs téléphoniques. L’espagnol Telefonica Moviles, les italiens Wind et TIM (Telecom Italia Mobiles), le britannique 02 et le suédois TeliaSonera ont choisi le logiciel de RealNetworks pour envoyer en direct des images vidéo et de la musique sur les combinés portables de leurs abonnés. Pour rappel, Real a signé un accord avec le premier opérateur mondial Vodafone en juin dernier, et avec les opérateurs américains AT&T Wireless et Sprint. “Avec ces nouveaux contrats, nous avons accès potentiellement à 180 millions d’abonnés”, estime Lee Joseph, directeur exécutif du département des opérations internationales au sein de RealNetworks. Sur le marché de la téléphonie mobile, Real occupe donc une position complètement inverse à celle occupée sur les PC où il est largement distancé par Microsoft et son Windows Media Player. Microsoft, de son côté, peine sur le marché des portables. Son système d’exploitation Windows Mobile progresse peu face à l’ultra domination de Symbian (Nokia) et aux succès de Real pour les applications multimédia.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur