Mobiles: Sagem toujours n°1 en France

Régulations

Le fabricant fait jeu égal avec Nokia dans l’Hexagone et vise désormais 10% du marché européen. Une véritable ‘success story’

Considéré comme un nain face aux géants du secteur, le fabricant français de mobiles Sagem est pourtant en passe d’entrer dans la cour des grands.

Déjà premier vendeur de combinés en France fin 2003, l’entreprise confirme en conservant ce leadership au premier trimestre 2004. Selon plusieurs sources, Sagem détient 24% du marché hexagonal, faisant jeu égal avec le leader mondial Nokia! Et ce succès ne se limite pas à notre pays. En Grande-Bretagne, un marché qui n’est pas facile, le fabricant a vu sa part de marché passé de 3% à 8%. Les combinés du français sont en effet proposés dans les packs de Vodafone Live!, premier opérateur européen. Désormais, l’entreprise rehausse ses ambitions. “Cette année, notre stratégie est d’atteindre 10% de part de marché dans la plupart des pays européens”, explique Thierry Buffenoir, directeur de la division téléphonie mobile du groupe. Pour y parvenir, Sagem va lancer cette année pas moins de 20 nouveaux modèles et occuper tous les segments du marché alors qu’au départ, il ne visait que l’entrée de gamme. Et contrairement à ses concurrents, Sagem garde la main sur tout le processus de production. Pas de délocalisation: il s’agit d’être plus réactif aux attentes du marché. “Maîtriser l’ensemble de la chaîne permet d’être plus flexible et de mieux répondre à la demande de nos clients opérateurs”, souligne Yves Portalier, directeur marketing. “En délocalisant, on gagne sur les coûts de main d’oeuvre, mais on perd en flexibilité, sans compter les frais de transport”. Sagem, qui réalise désormais un tiers de son activité dans les mobiles, aurait-il donc trouvé la recette miracle afin qu’un acteur français tire enfin son épingle du jeu dans le marché des mobiles? Sur ce créneau, Alcatel a pratiquement tout relégué à l’off-shore ou délocalisation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur