Mobiles: Samsung choisit la géolocalisation 'Skyhook' anti-Google

Réseaux

Le géant coréen  choisit la géolocalisation de Skyhook Wireless sur Wifi, pour toute sa gamme en commençant par le Samsung Wave 8500

Samsung rejoint, d’une certain façon, le club Apple, Dell et Motorola. Leur point commun est d’avoir choisi la technologie de géolocalisation de la start-up Skyhook Wireless (basée à Boston), en concurrence directe avec Google.

Ce système ou plutôt ce service de géolocalisation équipe déjà les iPhone et les iPod Touch. Il utilise le principe de la triangulation sur zones ou ‘hotspots’ wifi, afin de localiser un terminal mobile.

Skyhook se serait déjà constitué une base de 230 millions de zones wifi dans le monde, estime le Wall Street Journal. Et plus de 100 millions de terminaux -smartphones, PC netbooks ou mêmes appareil photos- seraient déjà dotés de cette technologie de localisation.

wave.jpg

Samsung a décidé de commencer par équiper son smartphone Wave 8500 en Europe et en Asie. Mais il prévoit de généraliser ce service progressivement sur toute sa gamme de terminaux mobiles ou presque.

Pour le constructeur sud-coréen, le coût n’excèderait pas 1 dollar par terminal. L’information a été donnée par un vice-président de Samsung, Hyungmoon Noh.

On sait qu’en France, comme dans le reste de l’Europe, Samsung, devenu numéro 2 mondial de fabricant de ‘smartphones’, a lancé un concours auprès des développeurs, pros ou amateurs, afin de stimuler le développement d’applications et de services commerciaux reposant sur la géolocalisations (cf article: ‘ Concours Bada Samsung France enrichit sa logithèque à peu de frais ‘). Cette mobilisation a été forte en France, là où précisément la bataille avec l’iPhone est vive (cf article: ‘ Samsung menacerait Apple en France sur le marché des smartphones ‘)

Ce marché, très bien entrepris par Google et par l’iPhone d’Apple, se révèle fort juteux, en particulier pour ses retombées publicitaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur