Mobiles : Samsung conserve son leadership en France

Cloud

Le marché enregistre une croissance de 11% sur l’ensemble de l’année écoulée

Pour l’année 2007, les livraisons de mobiles sont restées soutenues en France. Le marché a affiché une croissance de 11%, selon une étude réalisée par Gfk et relayée par Les Echos. Pas moins de 22 millions de combinés o nt trouvé preneur en France.

Toutefois, en valeur, le marché n’a augmenté que de 6% pour réaliser un chiffre d’affaires de 6,3 milliards d’euros.

Les combinés d’entrée de gamme et de milieu de gamme ont eu la part belle. Soutenus par les subventions accordées par les différents opérateurs, les offres ou « pack » ont connu une croissance de 7% contre 3,5% pour les téléphones « nus ».

Contrairement au reste de la planète, le champion toutes catégories de la vente de terminaux mobiles n’est pas le finlandais Nokia. Il est vient de Corée du Sud. Samsung revendique en France près d’un tiers (29,7%) de part de marché en volume et 36,5% en valeur. Le coréen se paie même le luxe d’afficher une croissance de 32%, soit un peu plus du double de celle de Nokia (14%) qui prend la deuxième place avec une part de marché en volume de 24,7%.

Le classement décerne la palme de la plus forte progression à Sony-Ericsson (3e avec une part de 13%). En volume, la croissance du fabricant bondit de 44%. Un chiffre qui en fait un challenger de poids face au troisième du classement, Sagem (13,4% de parts de marché). Le nippo-suédois, fort de son succès obtenus dans les mobiles baladeurs, parvient à concentrer 13% de part de marché en volume.

La fortune sourit à un second coréen : LG. Le sud-coréen enregistre lui aussi un bond spectaculaire de 38%. Mais sa part de marché n’atteint que 8,6% en volume.

Le marché français apparaît moins « courtois » avec certains acteurs. Motorola, déjà en difficulté en niveau mondial, connaît une chute sensible. Ses ventes reculent de 12%. Une dégringolade, qui fatalement, l’entraîne à la sixième place du marché.

Rappelons que pour l’année 2007, le champion de la vente de mobiles reste Nokia.

Avec 133,5 millions de mobiles écoulés au quatrième trimestre, une part de marché de 40% et un chiffre d’affaires de 15,72 milliards, le fabricant ne compte, à ce jour, aucun prétendant à sa succession.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur