Mobiles: Samsung reste numéro 1 en France

Cloud

Le leader mondial Nokia ne parvient pas à détrôner le fabricant sud-coréen
sur le territoire français

La France est comme une épine dans le pied de Nokia. Leader mondial et européen de la téléphonie mobile, le groupe finlandais n’est que deuxième en France. Son concurrent, Samsung, truste la première place, ses mobiles et sa communication massive semblent faire la différence.

Selon les chiffres de Gfk, cités par le Figaro, Samsung possède au premier semestre 2006 une part de marché de 34,2% en valeur et de 23,4% en volume contre 21,2% et 20% pour Nokia. Le leadership de Samsung n’est pas nouveau, sa première place a été conquise en juin 2005 en nombre d’unités et en août 2004 en valeur.

Il faut dire que les abonnés français sont fans des combinés de Samsung. Traduction, les clients sont davantage attirés par le moyen et haut de gamme (le coeur de l’offre du sud-coréen) que par l’entrée de gamme (50% des ventes de Nokia).

On comprend alors mieux pourquoi Nokia est le champion des pays émergents alors que Samsung est quasiment absent de ce marché.

Nokia conteste cette vision du marché hexagonale. Il souligne que ses mobiles haut de gamme comme le N70 est un best seller. Il précise en outre avoir adopté le design des produits concurrents les plus populaires comme les modèles à clapet ou slide-up. Mais pour Samsung, cette adaptation arrive trop tard.

Une conclusion partagée par Gfk: “Samsung France confirme sa position de leader en téléphonie mobile”.

Enfin, Samsung fait la différence grâce à la publicité. Ses budgets de communication sont massifs, son budget est en hausse de 30% depuis le début de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur