Mobiles : Sony Ericsson dévoile des modèles orientés jeu et photo

Cloud

Avec ses prochains modèles, le fabricant tient à montrer que sa capacité d’innovation ne se limite pas à ses mobiles ‘walkman’

Sony Ericsson reste sur sa lancée. Pour sa deuxième vague de nouveautés, le fabricant suédo-japonais semble avoir approfondi l’expérience utilisateur pour deux usages : la photo et le jeu.

Résolument décidé à profiter de l’expérience dans l’image acquise par l’un des ses “parents”, le C905, dont la sortie est prévue pour octobre prochain, pourrait donner à Sony Ericsson avantage significatif. Fort de ses 8 megapixels et d’un écran 2,4 pouces, le mobile vise clairement les “amoureux” de la photographie. Le stabilisateur, la détection des visages et la possibilité de transférer les photos vers YouTube, Facebook ou encore Picasa viennent renforcer l’utilisation de l’application. Toutefois, le C905, reste une téléphone de dernière génération doté de fonction mobiles avances telles que le Wi-Fi, le GPS, le HSDPA (3G +) et capacité de stockage standard de 2 Go.

Trois autres mobiles viennent renforcer cette gamme. Le C702 et C902, respectivement dotés d’un objectif de 3,2 megapixels et 5 megapixels, et le S302 (2 megapixels), développé en partenariat avec Sagem, seront eux aussi tournés vers une fonction photographique.

Sony Ericsson a également misé sur l’univers du jeu sur mobile. Prévu pour octobre 2008, le F305 mise sur une expérience du jeu renouvelée. En bougeant le terminal, les joueurs pourront accomplir des actions liées au jeu. Trois jeux (bowling, pêche et cheval) seront proposés avec le mobile. “Nous avons développé les jeux en partenariat avec un éditeur japonais, Genki. Sept autres jeux devraient bientôt être disponibles“, explique Sony Ericsson. Le mobile comprendra en outre un appareil photo 2 megapixels, une connexion bluetooth ainsi qu’un emplacement pour une carte mémoire.

Toutefois, cette innovation ne devrait pas être une exclusivité du suédo-japonais. L’iPhone qui embarque également un accéléromètre (un capteur de mouvement) pourrait proposer une expérience ludique similaire, notamment avec le jeu ‘Trism’.

Malgré un léger tournant vers ces nouveaux usages, le fabricant n’a pour autant pas délaissé la ligne à l’origine de son succès, ‘walkman’. A ce titre, le W980, avec une capacité de stockage portée à 8Go, un appareil photo de 3,2 megapixels et la 3G, constitue une brique de plus pour cette gamme.

Si pour ces derniers modèles le fabricant n’a pas fait montre d’une capacité d’innovation renversante, le fabricant a toutefois tenu à rappeler son positionnement (les usages) et son éthique, le pragmatisme, notamment pour les OS. “[Pour nous], il n’existe pas une seule et unique réponse aux attentes des consommateurs, nous sommes ouverts. (…) Si ça a du sens de proposer du Google Androïd, nous pourrons le faire“.

Reste que le positionnement moyen haut de gamme du constructeur et sa présence forte en Europe le pénalise en ces temps d’essoufflement économique. Sur les trois premiers mois de l’année, l’entreprise affiche un bénéfice de 133 millions d’euros, contre 254 millions d’euros au premier trimestre 2007, soit une chute de 47%. Le chiffre d’affaires, lui, a chuté de 7,6%, à 2,7 milliards d’euros. Le bénéfice d’exploitation baisse dans les mêmes proportions à 181 millions contre 346 millions au premier trimestre 2007.

Le groupe cherche aujourd’hui à élargir son catalogue , notamment avec ces nouveaux modèles“afin de réduire sa dépendance historique du segment haut de gamme”.

————————————————

Prix approximatifs hors abonnement : S302 (150 euros), F305 (160 euros), C702 (280 euros), C902 (400 euros), W980 (450 euros), C905 (570 euros), X1 (700 euros).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur