Mobiles: un nouveau fabricant asiatique à l’assaut de l’Europe

Régulations

LG et Samsung devront compter avec le taïwanais BenQ qui envisage d’implanter une usine en Europe

Très peu connu sur le Vieux Continent, le taïwanais BenQ pourrait très vite faire parler de lui. Déjà implanté dans neuf pays d’Europe, le fabricant mobile va ouvrir une filiale en France et pense sérieusement à installer une usine en Europe.

Cette usine serait implantée en Europe de l’Est et serait opérationnelle d’ici deux ans. Dans le même temps, le groupe aurait déjà noué des accords de partenariat avec des distributeurs, ainsi qu’avec Bouygues Telecom afin d’écouler ses combinés sous sa propre marque. Car BenQ est surtout connu en tant qu’OEM: fabricant et concepteur pour le compte de sociétés tierces. Nokia, Siemens ou encore Philips utilisent ainsi ses composants. Si cette activité représente 60% du chiffres d’affaires du constructeur, elle devrait passer à 50% grâce à l’exploitation de combinés vendus sous la marque BenQ. BenQ compte 14.000 employés dans le monde, des usines à Taïwan, en Malaisie et au Mexique et a réalisé un chiffre d’affaires de 3,6 milliards de dollars en 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur