Mobiles: vers une simplification de Java?

Régulations

Nokia et Vodafone veulent refondre le célèbre langage de programmation utilisé sur la plupart des combinés de dernière génération

Java is everywhere. Tel est le slogan du langage de programmation qui depuis quelques années s’impose de plus en plus dans l’univers de la téléphonie mobile. Java est en effet utilisé comme plate-forme applicative pour les combinés de dernière génération, notamment pour les jeux et pour d’autres services. Le principal intérêt du langage Java, conçu par Sun Microsystems, réside dans sa capacité “multi-plateformes”, qui le rend immédiatement compréhensible par n’importe quel appareil électronique, quel que soit le système d’exploitation de celui-ci. Pour autant, il semblerait que Java ait besoin d’un coup de neuf. L’opérateur britannique Vodafone et le fabricant finlandais de portables Nokia ont en effet annoncé jeudi travailler ensemble à la simplification des normes de programmation Java de téléphonie mobile afin de réaliser des combinés moins chers et plus performants. Cette nouvelle initiative, qui, selon les deux entreprises, a obtenu le soutien des principaux acteurs du secteur (comme Orange, Siemens, Sony Ericsson, Sun Microsystems et T-Mobile), définira une nouvelle génération de standards pour les services de téléphonie mobile utilisant le code Java. Vodafone et Nokia ont déclaré que leur initiative prévoyait la définition d’une architecture de services Java pour téléphones mobiles fondée sur des normes ouvertes, avec laquelle les développeurs pourront concevoir des applications facilement transférables d’un téléphone Java à un autre. Il s’agira également de faciliter l’envoi de programmes Java à des téléphones mobiles par des liaisons sans fil, ainsi que la gestion des composants Java.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur