Mobilité : plus de 800 millions de travailleurs connectés en 2016

MobilitéPoste de travail
crédit photo © bloomua - shutterstock

L’usage du réseau mondial dans le cadre professionnel s’accélère avec le phénomène de la consumérisation.

En 2016, tous connectés ? Peut-être pas mais de plus en plus reliés en permanence au réseau. Du moins pour ceux qui travaillent en partie en ligne.

Selon le nouveau rapport de Forrester, baptisé Info Workers Will Erase The Boundary Between Enterprise And Consumer Technologies, les professionnels connectés vont croître de 13 % par an pour dépasser les 860 millions dans le monde d’ici quatre ans contre 600 millions aujourd’hui (dont 84 millions en Europe et 6,7 millions en France).

Forrester Byod

Sont considérés comme des « professionnels de l’information » ceux qui utilisent un dispositif informatique connecté à Internet pour leur travail une heure par jour ou plus, selon le cabinet d’analyse. Voire sur-connectés. Plus de la moitié (52 %) des professionnels interrogés dans les 17 pays de l’étude utilisent pas moins de 3 dispositifs informatiques pour leurs usages professionnels.

À noter qu’ils y mêlent données personnelles et professionnelles sur 60 % de leurs terminaux. Un taux qui souligne l’importance du phénomène du BYOD (Bring Your Own Device) induit par la consumérisation.

Apple envahit l’entreprise

Une tendance qui se retrouve dans les usages puisque 53 % des sondés s’appuient sur des logiciels, sites web et terminaux non supportés par l’entreprise pour les aider dans leur travail. À noter également la monté en puissance d’Apple dont les produits sont utilisés par 21 % des salariés. Mieux, 46 % des entreprises déclarent exploiter des Mac. « Avant l’iPhone, Apple était pratiquement inexistant en entreprise », remarque Forrester.

La tablette est également privilégiée par les « professionnels de l’information ». Ils sont entre 1,5 et 4 fois plus susceptibles (selon les marchés) d’y avoir recours qu’un individu extérieur.

Un phénomène plus visible dans les pays émergents que dans les pays développés annonce le cabinet d’études. En Chine, Hong Kong et en Inde, les utilisateurs les plus aisés n’hésitent pas à investir leurs propres deniers dans l’achat d’une tablette à raison de 74 % contre 44 % en Amérique du Nord et en Europe. Voilà de quoi accélérer un peu plus le phénomène du BYOD.

Crédit photo © Bloomua – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur