Mobilité : SAP et Samsung se font les yeux doux

CloudMobilité

A l’occasion de sa conférence TechEd, SAP annonce un partenariat avec Samsung, et une pluie de nouveautés autour de sa base de données In-Memory Hana.

SAP a animé de plusieurs annonces sa conférence Teched & d-code, qui se déroule à Berlin du 11 au 13 novembre. Elles se concentrent autour de la mobilité, de l’Internet des objets et de Hana, la base de données In-Memory du premier éditeur européen.

En matière de mobilité, SAP, qui cultivait ces dernières années une proximité avec Apple, a annoncé un partenariat avec Samsung. Les deux partenaires proposeront des solutions dédiées pour faciliter et accélérer la transformation des entreprises vers la mobilité. Ces solutions s’appuieront sur la plate-forme de gestion SAP Mobile Platform et les terminaux de Samsung, qui seront ainsi mieux intégrés dans le monde SAP. Les développeurs pourront ainsi créer des applications dédiées aux smartphones, tablettes et autres terminaux wearable, et les coupler aux services Cloud de SAP Hana.

Trois secteurs verticaux

SAP et Samsung, qui prévoient la création d’un Innovation Center commun, visent particulièrement trois secteurs verticaux dans un premier temps : le commerce de détail (avec la possibilité de gérer les stocks depuis les terminaux Samsung et la gestion individuelle des consommateurs avec SAP Precision Marketing) ; l’énergie (SAP Work Manager et Field Service disponible sur la tablette durcie Galaxy Tab Active, ainsi qu’une solution de wearable libérant les mains des employés pour gérer les informations) ; et la santé (avec des applications dédiées sur terminaux Samsung avec SAP Hana Cloud Platform, notamment dans la gestion des connexions des personnels de santé ainsi que le lancement d’un projet pilote autour de la gestion des maladies chroniques).

Ce rapprochement très net avec Samsung est-il la conséquence du récent accord stratégique signé entre Apple et IBM ? Miu-juillet, Big Blue annonçait son intention de proposer plus d’une centaine de solutions mobiles pour iOS. Des applications professionnelles qui mettront l’accent sur le Big Data analytique, le tout optimisé pour les terminaux mobiles d’Apple et associé à un panel de services en mode Cloud. Un accord stratégique qui a pu froisser SAP, autre acteur majeur de l’analytique.

Autre secteur stratégique pour le premier éditeur européen, l’Internet des objets fait aussi l’objet de trois nouveautés : Predictive Maintenance and Service solution (qui offre une vue unifiée des opérations et de l’analytique) ; Connected Logistics (pour aider les opérateurs de plates-formes logistiques à surveiller le trafic et faciliter les relations entre les différents intervenants) ; et Manufacturing Execution (la solution d’intégration des flux du secteur manufacturier dans Hana passe en version 15 avec le support de la dimension mobile).

Hana Service Pack 9

Enfin, l’éditeur a présenté SAP Hana Service Pack 9 (SHSP9). Cette nouvelle mouture s’illustre notamment par sa capacité à agréger plus facilement les données des anciennes applications dans la base In-Memory. Parmi les principaux apports de cette mouture, signalons la gestion multi-location visant à simplifier le provisionning et la gestion des workload de bases de données sur site et dans le Cloud, la gestion dynamique de la hiérarchisation des données, l’intégration de données « intelligentes », leur diffusion en volume et leur analyse en temps réel, et enfin la présentation sous forme graphique de ces données ainsi que celles issues des réseaux sociaux.

En parallèle, l’éditeur allemand a signé un partenariat avec Nokia Here pour intégrer cartes et données géographiques dans Hana. Les entreprises pourront ainsi améliorer leurs applications en y intégrant les dimensions de géolocalisation afin d’aider les utilisateurs dans leur prise de décision.

Avec ces annonces, SAP poursuit sa stratégie de renforcement des services proposés dans Hana, produit de plus en plus central dans l’évolution de ses applications. Une stratégie visant à bousculer, sur sa base installée, le leadership d’Oracle dans les bases de données.


Lire également :
La France, le premier marché européen pour SAP Hana
SAP France invente la croissance qui détruit de l’emploi
5 questions pour comprendre la guerre Oracle – SAP dans le In-Memory

Crédit photo © Gil C / Shutterstock.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur