Mobivillage signe avec A-mobile

Cloud

Le spécialiste du multimédia mobile va aider le nouveau MVNO
Auchan
Mobile à lancer ses services en ligne

Crée en 2000, le groupe qui est localisé à Marseille compte 100 collaborateurs dont 70 travaillent exclusivement sur l’innovation et la R& D.

La société s’adresse à la fois au marché B to B, mais travaille également dans le domaine des marques blanches. Qui plus est, elle fournit des offres de téléchargement comme des sonneries, de la musique, ou des images.

Interrogé, Guillaume Maigre, le dg de Mobivillage explique : “Notre positionnement sur le téléchargement est évolutif. Dés qu’un nouveau terminal arrive sur le marché nous le testons pour en connaître les capacités et les nouvelles fonctionnalités. Aujourd’hui 750 terminaux sont passés dans nos laboratoires sur un total de 800 types de terminaux. Dans le domaine de la vidéo la norme DVB-H arrive et va changer le donne en offrant des services vidéo comparables à de la TNT sur mobile.”

Mobivillage cherche à se positionner auprès des grands groupes notamment dans le domaine de la distribution, l’accord signé avec le MVNO A-Mobile en est l’illustration. “Nous avons signé sur une période de deux ans, ce qui montre que Auchan est ambitieux et confiant quant à l’avenir de cette nouvelle division “détaille le patron de Mobivillage.

Ce contrat est donc une bonne chose pour le groupe qui considère Auchan comme ‘un candidat sérieux et ambitieux.”Rappelons à ce propose que lors de la conférence de presse de A-Mobile, Vincent Arnault, le p-dg de Auchan Télécom, a déclaré vouloir vendre “être le leader sur ce marché”.

La roadmap de Mobivillage n’est pas encore finalisée, l’on sait seulement que le site Wap devrait être lancé avant la fin de l’année, probablement au mois de novembre, avec à la clé des services de téléchargement de sonnerie, de mini-clips ou bien encore de mini-vidéos.

Depuis plusieurs années, Mobivillage cherche par ailleurs à se rapprocher des grandes marques qui communiquent sur le mobile. Dernièrement, le groupe a signé un important contrat avec l’américain Nike, portant sur la mise en place de 6 campagnes marketing orientées mobiles.

Le spécialiste du multimédia sur mobile a notamment fourni des “goodies”(gadgets) dans le cadre de cette campagne. Signalons en particulier un sondage antiraciste reposant sur le principe du clic militant et qui selon Guillaume Maigre a bien fonctionné : “D’après Nike le nombre de visites du site wap a dépassé celui de sa page web.”

Questionné sur l’avenir de la technologie WiMax, Guillaume Maigre ne croit pas à un impact à court terme, car selon lui, “le parc est encore insuffisant, il y aura dans un avenir proche du WiFi”. Reste que les ambitions de Free dans ce domaine et l’arrivée des permiers combinés notamment chez Nokia vont probablement accélérer cette couse vers le haut débit mobile et entraîner de nouveaux usages, par exemple la VOD (Video on demand).

“Ma conviction est que le WiMax n’est pas une condition nécessaire pour le développement de nouveaux usages, le véritable frein n’est pas la technologie, mais principalement la politique tarifaire “conclut Guillaume Maigre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur