Moins de 300 millions de PC vendus en 2014

PCPoste de travail

2014 sera l’année où les ventes de PC retomberont sous la barre des 300 millions d’unités. Notamment à cause de la crise asiatique.

Le marché mondial du PC va continuer sa dégringolade en 2014. Selon les projections d’IDC, les ventes d’ordinateurs de bureau comme portable vont reculer de 6% globalement. C’est certes bien moins que le tassement de 9,8% enregistré en 2013, mais le plancher des 300 millions de PC distribués devrait être enfoncé cette année pour tomber à moins de 296 millions de machines écoulées. Une tendance qui se maintiendra jusqu’en 2018 au moins, où à peine 292 millions de PC trouveront preneurs.

Contre toute attente, la baisse affectera davantage le segment laptop (avec une prévision de -6,5%) que le desktop (-5,6%) en 2014. Les ventes de PC portables resteront néanmoins majoritaires, à près de 167 millions de machines contre à peine plus de 129 millions de PC de bureau.

Net recul des pays émergents

Autre surprise, le marché accusera son plus fort recul du côté des pays émergents (-7,8%) alors que les régions matures limiteront la casse (à -3,8%). Mais l’essentiel des échanges s’organisera bien dans les économies en développement avec 167,7 millions d’unités, contre 128,2 millions en Occident.

La crise qui affecte notamment l’Asie explique en partie le phénomène. « Nous voyons les régions émergentes affectées par un environnement économique faible ainsi que par des changements importants dans les priorités d’achat technologiques, commente Loren Loverde, vice-présidente en charge du marché du PC chez IDC. Nous nous attendons à ce que ces régions retrouvent à moyen terme une meilleure performance que les zones matures, mais la croissance devrait se stabiliser autour de zéro pour cent. » Très loin donc des niveaux enregistrés par le passé. La concurrence des tablettes et smartphones, deux segments en expansion, n’y est pas pour rien.

De même, les élections qui se dérouleront en Inde, Indonésie et Thaïlande, avec leurs changements potentiels de dirigeants politiques, affecteront les économies locales. « 2014 restera une année difficile pour les constructeurs de PC en Asie alors que les perspectives économiques rendent les consommateurs prudents dans leurs priorités d’achats », renchérit Andi Handoko, analyste IDC pour la région Asie-Pacifique.

IDC, prévisions 2014 du marché du PC


Lire également
2013 : l’année du déclin pour les PC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur