De moins en moins d’offres d’emplois dans l’informatique, selon l’Apec

Régulations

Selon l’Apec, le nombre d’offres d’emploi pour les informaticiens a reculé de 15 % sur un an. Un tassement qui dure pour un secteur qui reste un des principaux débouchés pour les cadres.

Dans son baromètre mensuel sur les offres d’emploi des cadres, l’Apec relève une nouvelle fois la faiblesse des demandes de compétences dans l’informatique. En août 2013, les annonces en informatique – 26 % du total des offres gérées par l’agence – continuent de se contracter, avec un recul de 15 % sur un an. Tous les segments du marché s’affichent en recul, le tassement est particulièrement marqué pour l’informatique industrielle, l’informatique Web et l’administration de systèmes, réseaux et données

Cette tendance à la baisse s’est installée depuis un an, relève l’Apec. Mais, en juillet, le recul n’était que de 3 %. Sur le second trimestre, avec quelque 41 300 offres, l’association constatait une décroissance de 5 % sur un an.

L’informatique de gestion épargnée

Sur un an glissant, le recul frappe particulièrement les postes de direction informatique (4 500 annonces),  d’exploitation/maintenance (avec moins de 10 000 annonces en un an), l’administration de systèmes, réseaux et données (30 000 annonces) ainsi que l’informatique industrielle (plus de 20 000 annonces). Seule l’informatique de gestion affiche une croissance de 3 %, avec plus de 55 000 annonce en 12 mois.

Sur la période allant de septembre 2012 à août 2013, l’Apec a publié environ 160 000 annonces dans l’informatique, 3 % de moins qu’un an plus tôt. Attention également à l’effet grossissant caractéristique du secteur : des SSII concurrentes sur un même marché publiant fréquemment des annonces similaires correspondant, en réalité, à un seul poste.

Depuis le second trimestre de l’année, l’informatique n’est plus le vecteur numéro d’offres d’emploi au sein l’association pour l‘emploi des cadres. Le secteur est désormais devancé par les postes classés dans la famille « commercial et marketing ».

La tendance ne devrait pas s’inverser. Au printemps, selon le baromètre trimestriel de l’Apec, 43 % des entreprises prévoyaient de recruter des commerciaux ou des professionnels du marketing. Elles n’étaient que 24 % à vouloir faire de même concernant des informaticiens.

Crédit photo : © Fotolia


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur